Bouton 15e
 
See also Investment Executive Mardi 29 juillet 2014 FINANCE ET INVESTISSEMENT en page d'accueil

Finance Investissement

Finance et Investissement.com

Gain de 5000 emplois en assurance au Québec

OUTILS
Envoyer à un ami

Envoyer à un ami

Imprimer
Nous écrire
Bookmark and Share

Les temps semblent propices pour les sociétés d'assurance québécoises : l'embauche a bondit de 12,3 % pendant la période de douze mois terminée en novembre 2012, alors que 4900 postes supplémentaires sont recensés par l'Institut de la statistique du Québec, qui publiait vendredi dernier les plus récentes données sur l'emploi selon l'Enquête sur l'emploi, la rémunération et les heures de travail.

Pour la même période, soit de novembre 2011 à novembre 2012, le secteur Finance et Assurance affiche une croissance de 2 % du nombre d'emplois, qui s'établit à 154 700 en novembre dernier, par rapport à 151 700 douze mois plus tôt. Les données désaisonnalisées et calculées à partir des moyennes mobiles de trois mois.

Les données couvrent l'ensemble des activités d'assurance, tant les personnes que les biens.

Ce sont donc les sociétés d'assurance qui dynamisent l'emploi en Finance et Assurance au Québec, puisque tous les sous-secteur de l'industrie ont enregistré des baisses du nombre d'emplois pendant l'année en question.

D'ailleurs, à plus grande échelle, les assureurs semblent reprendre du mieux : au Canada, au quatrième trimestre de 2012, les sociétés d'assurance ont mené la croissance générale des bénéfices d'exploitation, alors que le secteur affichait une hausse de 29,7 % de ses bénéfices par rapport au 4e trimestre 2011, pour atteindre 2,4 G$.

Dans les services bancaires de détail, on recense une baisse de 0,9 % des emplois, qui s'établissaient en novembre 2012 à 65 900.

Les valeurs mobilières et les services de courtage et d'investissement affichent une importante perte pour les douze mois observés, alors que la baisse est de 4,7 % du nombre d'emplois pour ce secteur, qui en comptait ainsi 18 700 en novembre dernier.

Pour la gestion de portefeuille et le conseil en placement, la baisse est encore plus prononcée, le secteur faisant état d'une baisse de 6,3 %. Ce sont près d'un millier d'emplois de moins pour ce secteur en novembre dernier, qui en comptait alors 11 200 au total.

Les emplois en courtage d'assurance sont plutôt stables, le secteur ayant perdu une centaine d'emplois pour une une légère baisse de 0,9 %. Les agences et courtiers d'assurance comptaient 11 900 emplois en novembre 2012.

SUR LE MÊME SUJET Le dernier de classe - 13.01.01
Pertes d'emplois au Québec : une saignée imaginaire? - 12.02.24
Suivez-nous sur Linked In

Indices boursiers