mangostar / 123rf

La CMAJ est la publication officielle de l’Association médicale canadienne, l’organisation qui a procédé à la vente de son gestionnaire d’actif Gestion financière MD (en anglais, MD Financial Management) à la Banque Scotia pour une somme de 2,4 G$.

L’article signale que les réactions des médecins ont été «rapides et brutales». Leurs «douzaines» de messages sur Twitter et Facebook évoquent un profond dépit de ne pas avoir été consultés et leurs craintes que Gestion financière MD perde son indépendance vis-à-vis de Scotia.

Lire aussi : Gestion financière MD : un acteur important

Jusqu’à la transaction, Gestion financière MD était un organisme à but non lucratif qui visait à défendre les meilleurs intérêts de ses membres. Des médecins s’inquiètent de la perte potentielle de cette protection. L’article précise que certains médecins n’aiment pas que leurs informations financières personnelles se retrouvent maintenant aux mains d’une tierce partie. Certains médecins, indique l’article, pourraient désormais s’intéresser de plus près à l’état de leurs finances personnelles.

Tenue en août, la dernière assemblée annuelle de l’Association médicale canadienne a esquivé la question de la vente de Gestion financière MD, au grand déplaisir de plusieurs. «Nous n’avons pas eu l’occasion d’en discuter et les gens sont déçus», a dit un médecin présent à CMAJ.

La Banque Scotia a signalé son intention d’élargir la gamme de services offerts aux médecins. Chose certaine, les représentants de Gestion financière MD devront être persuasifs car la loyauté de leur clientèle est manifestement ébranlée.

Le mécontentement de nombreux médecins pourrait faciliter les efforts de prospection des conseillers indépendants soucieux de se rapprocher de cette clientèle convoitée.