Quand le psy s'impose pour la carrière

Envoyer à un ami

nouvelle vedette
pressmaster/123RF Banque d'images

FI RELÈVE – La psychologie industrielle a développé des outils qui aident les professionnels de la relève à prendre des décisions de carrière.


L'analyse des compétences et des types de leadership permettent au conseiller de savoir comment il peut évoluer dans son environnement professionnel et ce à quoi il peut aspirer.

Par exemple, des sociétés québécoises comme Optimum Talent, SPB Psychologie organisationnelle ainsi que Phénix Conseil proposent des services d'analyse et de développement des compétences.

Les propositions diffèrent, mais les entreprises proposent de multiples tests de personnalité, des portraits synthèses de concordance entre les aspirations du professionnel et celle de l'organisation pour laquelle il travaille.

Un conseiller ambitieux pourrait trouver dans une démarche similaire une manière d'accélérer son développement et propulser sa carrière, selon SPB Psychologie organisationnelle.

« Avec l'Accélérateur de talents, vous (sic) avez la possibilité de connaître le niveau de responsabilisation du participant et son degré d'engagement par rapport à son développement », peut-on lire sur leur site Internet.

Ce genre de société offre également la possibilité de faire une simulation de gestion, si le conseiller n'est pas certain d'avoir le profil d'un gestionnaire.

De plus, le recours à un psychologue industriel ou organisationnel par un conseiller ambitieux peut lui permettre de saisir plus adéquatement la culture corporative dans laquelle il évolue.

« Sans s'ingérer dans les relations du participant, [le psychologue industriel/organisationnel] vise à améliorer la communication avec les autres acteurs de l'organisation pour accroître sa conscience de son impact », souligne Phénix Conseil.

Souvent, les entreprises proposent aux employés qu'ils souhaitent voir progresser, ce genre de soutien ou formation pour leur permettre de se développer.