Accueil Gouvernement du Canada

Entreprise : Gouvernement du Canada

135 résultats trouvés
Dessin d'homme d'affaire avec un haut parleur

Alors que des centaines de milliers de Canadiens ont besoin d'une aide financière urgente en raison de la pandémie de COVID-19, ils continueront de payer des taux d'intérêt élevés sur leurs cartes de crédit.

Après les petites et moyennes entreprises (PME), d'autres secteurs ébranlés par la pandémie de COVID-19 pourraient bien recevoir un coup de pouce de la part du gouvernement Trudeau, qui ne semble pas vouloir fixer de limite quant à l'ampleur des deniers publics nécessaires pour traverser la crise.

Un signe de taux rouge debout au milieu de nombreux signes de dollars couchés.

Le gouvernement fédéral demande aux banques et aux sociétés de cartes de crédit de baisser les taux d'intérêt des Canadiens, dont bon nombre sont en difficulté financière en raison de la pandémie de la COVID-19.

La Chambre des communes a adopté mercredi matin un plan de mesures économiques d'urgence totalisant 82 milliards de dollars (G$) pour aider les citoyens et les entreprises du Canada affectés par l'éclosion de la COVID-19.

Le directeur parlementaire du budget (DPB) affirme que le gouvernement fédéral, tout comme le gouvernement du Québec, d'ailleurs, dispose de la marge de manœuvre nécessaire pour augmenter ses dépenses tout en demeurant financièrement viable à long terme, ce qui n'est pas le cas de nombreuses provinces.

Deux mains, dans l'une il y a une ampoule éteinte, dans l'autre une ampoule allumée.

Un ex-consultant de l’ARC réclame sa révision.

Le directeur parlementaire du budget (DPB) affirme que la croissance économique au cours du dernier trimestre de 2019 sera « beaucoup plus faible » que ce qu'il prévoyait à l'automne.

Une flèche rouge se détachant d'un fonds rouge où on voyait une flèche blanche pointant vers le bas, mais un peu plus haute que la flèche rouge.

Le gouvernement fédéral cumulait un déficit budgétaire de 11,8 milliards de dollars (G$) pour les huit premiers mois de son exercice financier 2019-2020, ce qui se comparait à un déficit de 2,1 G$ pour la même période de l'exercice précédent.

Selon Prosper Canada, un organisme de bienfaisance basé à Toronto, les Canadiens à faible revenu et à revenu modeste devraient bénéficier d'un meilleur accès à du conseil financier, y compris une aide pour la production de leurs déclarations de revenus.

En réaction à une étude soutenant qu'Ottawa opte pour une stratégie risquée en continuant d'accumuler les déficits, le ministre fédéral des Finances, Bill Morneau, a fait valoir l'appui du Fonds monétaire international (FMI) à une approche du gouvernement libéral qui a entraîné une baisse du chômage et une augmentation des salaires.