seoterra / 123rf

La solution offerte par la plateforme Xpertdoc dote la compagnie d’assurance québécoise d’une solution moderne facile à intégrer et rapide à implanter. Cette entente avec un expert local permet à UV Mutuelle de communiquer d’une manière plus personnalisée avec ses clients et d’obtenir rapidement du soutien technique.

« [Cette nouvelle plateforme] nous permettra non seulement d’obtenir les avantages de fonctionnalités avancées et d’une intégration simple et flexible, mais aussi d’un soutien technique et d’un service rapide, de qualité et en français, que seul peut nous fournir un fournisseur près de nous », affirme Éric Gemme, vice-président infrastructure chez UV Mutuelle dans un communiqué.

L’entreprise permet d’avoir un support local, elle est également reconnue dans son domaine d’expertise, soit la production de documents d’assurance. D’ailleurs, la plupart de ses clients en assurance ne la choisissent pas pour des critères de proximité. Ainsi, avant cette entente, selon leurs chiffres, 80 % de leur clientèle en assurance provenaient de l’extérieur du Canada.

« Au Canada, on avait quelques clients avec qui on travaillait depuis quelques années, mais l’année dernière, on a gagné cinq ou six clients en assurance dont trois au Québec et deux dans le reste du Canada. On est content d’avoir une présence chez nous et que les entreprises d’ici bénéficient de notre expertise technologique », déclare Francis Dion.

Croissance soutenue

L’avenir de Xpertdoc s’annonce encore brillant. Quelques nouveaux contrats au Canada devraient être annoncés sous peu. Francis Dion confie avoir signé un important assureur américain en début d’année.

« Cet assureur est membre du Lloyd’s of London, donc on va avoir une bonne pénétration de ce côté-là aussi, affirme-t-il. En Europe, nous avons également de bonnes acquisitions dans le domaine de l’assurance avec notamment AXA comme client. Donc je vous dirais que ça va vraiment bien dans tous les marchés. »

Le PDG voit également une accélération dans l’industrie. Leur plateforme utilise le Nuage (Cloud) depuis quelques années, mais il voit enfin un mouvement plus massif de la part des assurances vers ce type de services.

« On sent une accélération vraiment rapide dans la numérisation, digitalisation des communications. L’année dernière, huit de nos dix clients en assurance ont choisi d’aller sur le Cloud », explique Francis Dion.