Mot-clé : Rémunération

62 résultats trouvés

La restructuration de Valeurs Mobilières Desjardins provoque le départ de plusieurs gestionnaires de placement… et de leur actif sous gestion.

Des personnes qui discutent ensemble de façon animée.

La décision récente des Autorités canadiennes en valeurs mobilières (ACVM) d’interdire les commissions intégrées de certains types de produits suscite les réactions des conseillers.

Très en vogue à un moment, notamment dans les firmes de courtage de plein exercice, le passage aux comptes à honoraires semblait voué à s'opérer en un rien de temps chez les courtiers en épargne collective. Cette prévision ne s'est pas confirmée : le virage se fait beaucoup plus lentement que prévu. Voici quelques raisons qui l'expliquent.

  • Par : Yan Barcelo
  • 1 janvier 2020 15 janvier 2020
  • 00:58

Déception, frustration, colère. Les courtiers indépendants accueillent avec consternation le fait que l'Autorité des marchés financiers (AMF) persiste à abolir les frais d'acquisition reportés (FAR), bien que l'industrie lui ait proposé d'autres solutions.

Un homme d'affaire tient un micro et interviewe un autre homme d'affaire

Le régulateur dit pourquoi il a finalement écarté les options d’encadrement des FAR proposées par l’industrie.

Il remplacera celui de janvier 2016 qui avait déplu à des membres de l’industrie.

Un homme d'affaires avec un ordinateur assis sur un bloc jaune dans le ciel. On voit également un signe de dollar, dans une bulle derrière lui.

L’industrie demande aux régulateurs d’avoir une approche graduelle et ordonnée.

Deux personnages dont l'un sur un cercle coloré. Il donne une part du cercle à l'autre.

L’autorité fiscale québécoise dévoile les principes généraux entourant le partage de commission pour les représentants en épargne collective.

5 figurines représentant des hommes d'affaire debout devant un tas de pièces.

La présence croissante de la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) à l'international continue à faire gonfler la masse salariale de son effectif oeuvrant à l'extérieur de la province, qui a été de 59,4 millions de dollars (M$) l'an dernier.

Un nouveau rapport estime qu'au train où vont les choses, il faudrait attendre 164 ans pour combler le fossé économique qui sépare les hommes et les femmes au Canada.