Accueil Investissement étrangers

Mot-clé : Investissement étrangers

9 résultats trouvés
Un homme d'affaire présentant la carte du monde.

NOUVELLES DU MONDE - Le gouvernement du Québec a nommé le président-directeur général de Montréal International, Hubert Bolduc, à la tête du nouveau segment international d'Investissement Québec chargé d'attirer les investissements étrangers et stimuler les exportations.

Entre les guerres commerciales, le ralentissement économique mondial et la volatilité des marchés, bien des investisseurs sont tentés de cristalliser leurs gains et de se retirer tranquillement de la Bourse. C’est hors de question pour la gestionnaire de portefeuille Joanna Kwok.

Continu indien vu de l'espace.

Pendant que la Chine occupe l’essentiel des projecteurs braqués sur les « marchés émergents », la plus grande démocratie au monde fomente une croissance spectaculaire. L’Inde, propulsée par une population jeune, nombreuse, et une consommation intérieure sur le point d’exploser, mérite l’intérêt des investisseurs. Mais attention, ce marché, aussi intéressant soit-il, n’est pas exempt de risques.

dessin de l'Amérique latine

Elle acquiert une participation minoritaire dans SURA Asset Management.

Une association de gestionnaires émergents assis à des tables et regardant vers la scène où se trouvent trois panellistes

Plus de 125 personnes, dont 14 allocateurs d’actif, ont participé à la troisième édition de l’événement annuel d’introduction aux capitaux du Conseil des gestionnaires en émergence (CGE), qui s’est tenu en novembre au club Saint-James, à Montréal.

Upgrade, une société de technologies financières établie à San Francisco, implantera un centre de développement à Montréal, selon Montréal International.

Un homme d'affaire présentant la carte du monde.

Ils représentent 95 % de la population mondiale, produisent plus de 80 % du produit intérieur brut international tout en ne représentant que 45 % de la capitalisation boursière, d’après les représentants d’Invesco. Qui sont-ils ? Les marchés internationaux.

Le patron de l'une des plus grandes banques du Canada presse le gouvernement fédéral d'agir pour endiguer l'exode des capitaux d'investissement vers les États-Unis, car selon lui, les fonds sortent déjà en « temps réel ».

Après la Chine, c’est dans l’archipel des Bermudes, un paradis fiscal, où les investissements directs étrangers (IDE) du Canada à l’étranger ont le plus progressé depuis 5 ans.