Mot-clé : Économie

312 résultats trouvés

En contrepartie, l'endettement non hypothécaire moyen a diminué.

Le gouvernement fédéral lance une bouée de sauvetage aux petites entreprises en prolongeant un programme de prêt qui devait arriver à échéance lundi, au moment même où de nouvelles données indiquent que le programme visant à alléger le loyer des petites et moyennes entreprises est loin d'avoir atteint son objectif.

Une flèche rouge se détachant d'un fonds rouge où on voyait une flèche blanche pointant vers le bas, mais un peu plus haute que la flèche rouge.

Le gouvernement fédéral a cumulé un déficit de 120,4 milliards de dollars (G$) au cours des trois premiers mois de son exercice financier 2020-2021 alors qu'il a fallu délier les cordons de la bourse afin d'atténuer l'impact des secousses provoquées par la pandémie de COVID-19.

Une photo du bâtiment de la Banque du Canada.

Le gouverneur de la Banque du Canada lance un appel à ses homologues du monde entier pour que les banques centrales communiquent plus et mieux avec le citoyen moyen afin de conserver sa confiance en ces temps d'incertitude et de populisme.

Une photo du sigle RBC.

Les résultats du troisième trimestre font état d’un recul généralisé

Une étudiante portant un masque pour se protéger de la COVID-19.

Bien avant l'effet de la crise de la COVID-19 sur leurs finances, 50 % des étudiants diplômés de 2015 au Canada avaient déjà déclaré qu'ils étaient endettés à la fin de leur programme d'études.

Une photo du parlement d'Ottawa au coucher de soleil.

Le gouvernement fédéral prévoit d'utiliser des programmes existants afin de créer rapidement une nouvelle mesure de soutien pour les travailleurs mis à pied qui ne seront pas admissibles à l'assurance-emploi lorsque prendra fin la PCU.

Une photo portrait de Chrystia Freeland.

Justin Trudeau s'apprête à proroger le Parlement.

Une photo de Chrystia Freeland.

Le premier ministre Justin Trudeau nommerait Chrystia Freeland ministre des Finances, en remplacement de Bill Morneau.

La courbe économique. On voit qu'elle s'inverse, un virus est au point d'inflexion.

Si la deuxième vague attendue de COVID-19 frappe fort cet automne, l'économie du Québec en subira le contrecoup, tout comme le trésor public.