Accueil Économie

Mot-clé : Économie

149 résultats trouvés

PLANÈTE FINANCE - C’est l’ambition affirmée de la France qui accueille les 17 et 18 juillet le G7 Finances, afin que le capitalisme « soit plus juste, plus responsable et plus durable ».

Un homme d'affaire regardant un écran sur lequel on peut lire ses prévisions économiques.

Avec un penchant pour les actions canadiennes, indique le gestionnaire de London, GLC Groupe de gestion d'actifs.

Une femme avec des lunettes qui hausse les épaules, ne sachant pas quoi choisir.

Plusieurs sociétés financières présentent leurs perspectives relatives aux actions, aux obligations et à la croissance mondiale.

Un tas de lingot d'or devant un drapeau du Canada.

Alors que la croissance mondiale ralentit, les investisseurs auraient intérêt à mieux comprendre l’impact des banques centrales sur les marchés. Cela les aiderait à déterminer les perspectives des marchés des actions.

Le torse d'un homme d'affaire, sa main en évidence. Il joue avec un petit sablier.

PLANÈTE FINANCE - La période d’expansion économique en cours est devenue la plus longue jamais enregistrée.

On voit le mot Brexit. Les B, R, E forment le drapeau du Royaume-Uni alors que les dernières lettres forment le drapeau européen. Le I a la forme de l'Angleterre.

Le gouverneur de la Banque d'Angleterre, Mark Carney, a averti mardi que l'économie britannique progressait à peine en raison des incertitudes grandissantes sur le Brexit et de l'intensification des tensions commerciales.

Le président américain Donald Trump continue d'attaquer le président de la Réserve fédérale, Jerome Powell, en affirmant que même s'il l'a « mis au monde », il aimerait maintenant le remplacer par Mario Draghi, le président de la Banque centrale européenne.

Une flèche rouge se détachant d'un fonds rouge où on voyait une flèche blanche pointant vers le bas, mais un peu plus haute que la flèche rouge.

Le directeur parlementaire du budget prédit des déficits plus importants dans les années à venir que ne l'avait anticipé le gouvernement.

Photo du bâtiment de la Réserve fédérale américaine

La Réserve fédérale des États-Unis a laissé son taux d'intérêt directeur inchangé, mercredi, tout en signalant qu'elle était prête à le réduire si elle devait protéger l'économie américaine des conflits commerciaux et d'autres menaces.

Pour Brian Belski rien ne montre qu’elle surviendra cette année.