Accueil Économie

Mot-clé : Économie

232 résultats trouvés
Une carte du monde avec écrit coronavirus aux alentours de la Chine.

Alors que le spectre d’une récession se clarifie, les marchés boursiers s’intéressent à la sortie de la crise.

Deux personnages tentant de redresser une flèche vers le haut.

Statistique Canada signale que dès janvier dernier, en début d'éclosion du nouveau coronavirus, des effets sur le produit intérieur brut (PIB) du Canada ont déjà pu être mesurés.

Un homme d'affaire tentant de se retenir à une flèche qui plonge dans le vide.

Voici ce qui attend l’économie et les marchés.

Un homme d'affaire regardant un écran sur lequel on peut lire ses prévisions économiques.

Le Conference Board du Canada s'attend à ce que le pays évite une récession technique et prédit que l'économie rebondira après avoir enregistré une contraction de 2,7 % au deuxième trimestre.

Un homme d'affaires qui réfléchit devant un tableau représentant des graphiques financiers.

Les obligations pourraient atténuer les dégâts sur les portefeuilles des investisseurs causés par les corrections actuelles.

Depuis le 20 février dernier, les grands marchés boursiers du monde sont en pleine débandade. Pas ceux de Chine. Tandis que le S&P 500 depuis cette date a enregistré une chute de 15,8% (au 10 mars), l’indice chinois SSE de Shanghai a marqué une perte de seulement 1,7%. Jusqu’au 5 mars, il réussissait même à faire un gain net de près de 1%.

Un homme en costume d'affaires avec un casque de chevalier, un bouclier et une épée sur un fonds urbain.

Les financiers peuvent endiguer les effets de l’érosion des marges en adoptant une meilleure gouvernance et une meilleure collecte de données.

Une carte du monde avec écrit coronavirus aux alentours de la Chine.

GLC gestion d’actifs fait une analyse exhaustive de la situation et de la santé des marchés face au coronavirus et donne quelques conseils aux investisseurs pour gérer cette situation.

Une photo du parlement d'Ottawa au coucher de soleil.

La ministre associée des Finances, Mona Fortier, qui est également la ministre de la prospérité de la classe moyenne, s’est entretenue avec Advisor’s Edge sur la manière dont le gouvernement prévoit maintenir la croissance de l’économie – et de la classe moyenne – en dépit des signes de turbulences. Ses réponses ont été éditées pour plus de clarté et de longueur.

L’organisation souhaite parvenir à une entente en ce qui concerne les propositions du premier et deuxième pilier d’ici la fin de 2020.