Mot-clé : Banque centrale

74 résultats trouvés

PLANÈTE FINANCE - Le gouvernement allemand n'a pas encore décidé qui il allait appuyer pour succéder à Christine Lagarde à la tête du Fonds monétaire international (FMI).

Photo du bâtiment de la Réserve fédérale américaine

Le président de la Réserve fédérale des États-Unis, Jerome Powell, a indiqué mercredi que la banque centrale pourrait réduire les taux d'intérêt vers la fin du mois pour la première fois depuis dix ans, en raison de l'affaiblissement de l'économie mondiale et de la hausse des tensions commerciales.

La Banque du Canada laisse son taux directeur inchangé dans une annonce qui tient compte des améliorations économiques nationales et du ralentissement mondial croissant provoqué par les conflits commerciaux.

Homme d'affaire boutonnant son veston

Mark Carney dirige présentement la Banque d’Angleterre, mais son nom circule dans le monde de la haute finance suite au départ de Christine Lagarde du FMI vers la Banque centrale européenne.

Un tas de lingot d'or devant un drapeau du Canada.

Alors que la croissance mondiale ralentit, les investisseurs auraient intérêt à mieux comprendre l’impact des banques centrales sur les marchés. Cela les aiderait à déterminer les perspectives des marchés des actions.

On voit le mot Brexit. Les B, R, E forment le drapeau du Royaume-Uni alors que les dernières lettres forment le drapeau européen. Le I a la forme de l'Angleterre.

Le gouverneur de la Banque d'Angleterre, Mark Carney, a averti mardi que l'économie britannique progressait à peine en raison des incertitudes grandissantes sur le Brexit et de l'intensification des tensions commerciales.

Christine Lagarde à une conférence.

NOUVELLES DU MONDE – Christine Lagarde deviendra la première femme à la tête de la Banque centrale européenne (BCE).

Le président américain Donald Trump continue d'attaquer le président de la Réserve fédérale, Jerome Powell, en affirmant que même s'il l'a « mis au monde », il aimerait maintenant le remplacer par Mario Draghi, le président de la Banque centrale européenne.

Le président Donald Trump

Le président américain Donald Trump a repris ses efforts pour exercer de la pression sur la banque centrale américaine, affirmant que les marchés boursiers et la croissance économique seraient bien plus vigoureux si ce n'était de ses décisions.

Photo du bâtiment de la Réserve fédérale américaine

La Réserve fédérale des États-Unis a laissé son taux d'intérêt directeur inchangé, mercredi, tout en signalant qu'elle était prête à le réduire si elle devait protéger l'économie américaine des conflits commerciaux et d'autres menaces.