Accueil VMD

Entreprise : VMD

18 résultats trouvés

TOP DES COURTIERS QUÉBÉCOIS 2019 - Ils veulent toutefois être mieux écoutés et mieux outillés.

Un homme d'affaire dessiné il a l'air inquiet. Une bulle de BD au dessus de sa tête où il y a un gribouillage.

TOP DES COURTIERS QUÉBÉCOIS 2019 - Le déclin des recommandations provenant des caisses inquiète.

Les caisses veulent faire davantage de gestion de patrimoine.

Le jugement de la Cour d’appel dans l’affaire qui oppose Valeurs mobilières Desjardins (VMD) et les conseillers Carol Jean et Benoît Leclerc recèle quelques citations qui permettent de mieux comprendre pourquoi le jugement de la Cour supérieure n’est pas cassé.

Valeurs mobilières Desjardins (VMD) échoue dans sa tentative de faire casser un jugement qui conclut que les conseillers Carol Jean et Benoît Leclerc ont été congédiés par VMD sans un motif sérieux et la condamne à leur verser respectivement 822 601 $ et 242 835 $.

Homme d'affaire devant un paysage urbain. Devant lui on voit un graphique croissant en transparence.

Dans le dernier de cette série de quatre textes, Michel Doucet se prononce.

Deux mains tenant la planète Terre.

Gare aux concentrations sectorielles de certains produits, prévient Caleb Jean, CFA et analyste aux investissements de Desjardins Gestion de patrimoine, Valeurs mobilières.

  • Par : Caleb Jean
  • 4 décembre 2018 16 octobre 2019
  • 12:57

Le jugement de la Cour supérieure dans l’affaire du congédiement de Marc Dalpé et Jean-Marc Milette nous permet de comprendre pourquoi les patrons de ces deux ex-conseillers de Valeurs mobilières Desjardins (VMD) ont tenté en vain de renégocier leur contrat avec eux.

AJOUTS - Les conseillers en placements Marc Dalpé et Jean-Marc Milette estiment qu’ils ont remporté une victoire morale dans le litige qui les opposait à Valeurs mobilières Desjardins (VMD).

Deux hommes d'affaire se serrant la main et se donnant un document

TOP DES COURTIERS QUÉBÉCOIS – Lorsqu’un conseiller en placement change de firme de courtage, la norme dans l’industrie veut qu’il soit compensé pour tout le désagrément découlant du transfert de son bloc d’affaires.