Entreprise : Gouvernement du Québec

70 résultats trouvés

L'Institut de recherche sur l'autodétermination des peuples et les indépendances nationales (IRAI) dévoile, mercredi, une étude sur l'implantation d'un rapport d'impôt unique au Québec.

ZONE EXPERTS - Le ministre des Finances, l’honorable Bill Morneau, déposait, le 19 mars, son dernier budget avant les élections de l’automne 2019. On y trouvait différentes mesures dont une, en particulier, qui change la donne en ce trait aux revenus de retraite : l’introduction de la Rente viagère différée à un âge avancé.

5 figurines représentant des hommes d'affaire debout devant un tas de pièces.

BUDGET QUÉBEC 2019 – Cette règle aura un impact sur le choix entre une rémunération en salaire et une rémunération en dividendes.

BUDGET QUÉBEC 2019 - Au pouvoir depuis cinq mois, le gouvernement Legault va révéler sa vraie nature jeudi, au moment de déposer son premier budget, donnant l'heure juste en argent sonnant, tant sur son style de gouvernance que sur ses véritables priorités d'action.

Ils veulent que leurs cotisations professionnelles soient déductibles du revenu imposable, comme au fédéral.

Le surplus budgétaire du Québec devrait s'élever à 5 G$ cette année, selon l'ancien ministre libéral des Finances, Carlos Leitao, mais le premier ministre François Legault a minimisé considérablement cette estimation pour l'établir à 2 G$.

Une tirelire posée sur un gros tas de billet.

Le gouvernement du Québec se dirigerait vers un surplus plus important que prévu pour l'année financière 2018-2019.

Le ministre québécois des Finances, Éric Girard, continue à jouer de prudence en prévoyant un surplus de 1,7 milliard de dollars (G$) à la fin de l'exercice 2018-2019, et ce, même si un surplus de 4,43 G$ se trouve dans les coffres de l'État après huit mois.

Une femme désespérée qui regarde une feuille. À côté d'elle on voit un portefeuille peu rempli et une calculette.

François Legault n'aura pas réussi à convaincre Justin Trudeau. Le premier ministre fédéral a répondu un non catégorique mardi à la demande du gouvernement de M. Legault d'instaurer une déclaration de revenus unique gérée par le Québec.

Groupe de personne autour d'une table qui discutent de finances

Le milieu financier montréalais tente de se mobiliser afin de convaincre le gouvernement Legault d’encourager les entreprises québécoises à s’inscrire en Bourse, a appris Les Affaires. Le changement de gouvernement nourrit leurs espoirs d’avoir une oreille plus attentive à Québec.