Accueil Financière S_Entiel

Entreprise : Financière S_Entiel

12 résultats trouvés
Un bras avec un costume tenant un panneau avec 5 étoiles dessinées dessus. On voit deux autres bulles avec un coeur dans l'une d'elle et un vu dans l'autre.

Les conseillers se sont adaptés à la pandémie.

Homme d'affaire devant un panneau technologique.

Les AG vivent la leur en plus de composer avec celle des assureurs.

On voit des mains d'hommes d'affaire d'un côté et de l'autre d'une corde. Chacun essaie de la tirer vers lui.

En distribution de produits d'assurance de personnes, l'avenir appartient-il aux agents généraux virtuels et aux regroupements de conseillers performants, familièrement appelés «gros producteurs» ?

Pleins de pouce vers le bas et au milieu, un homme d'affaire pas content.

Dans l'univers de l'assurance de personnes, la forte vague des départs à la retraite ne crée pas toujours des occasions en or pour la relève. Trop souvent, les blocs d'affaires (books) des vétérans n'ont plus grande valeur.

Un homme en costume assis dans un coin, qui se pose beaucoup de question et semble réticent à agir.

La Canada Vie suscite de vives inquiétudes chez les agents généraux. Ils craignent que leur propre fournisseur de produits d'assurance leur dérobe de bonnes affaires par l'intermédiaire du Groupe Financier Horizons. La Canada Vie est propriétaire de cet agent général depuis 2017.

Une photo portrait de Dominic Demers

Dominic Demers a fait souffler un vent de renouveau à la Financière S_entiel.

Une femme d'affaires coincée dans un ascenseur avec d'autres hommes et femmes d'affaires.

En assurance de personnes, les concours de vente et autres activités de récompense de ce genre provoquent un certain malaise. Beaucoup qualifient ce sujet de «délicat» et «sensible», au point que certains doutent de leur avenir chez les agents généraux.

Ces séries à barèmes de cinq ans seraient un piège pour les agents généraux.

Sans frais d'entrée ni de sortie, les séries de fonds distincts avec récupération possible de commissions, aussi appelés fonds en rétrofacturation, provoquent une certaine inquiétude.

Les promesses d'avenir du logiciel APEXA sont grandes. Toutefois, son chemin est cahoteux et le mécontentement est manifeste chez des agents généraux.