Accueil APCSF Page 2

Entreprise : APCSF

20 résultats trouvés

Avec une mise en demeure.

Un homme d'un certain âge qui lit un contrat avec attention devant une ordinateur alors que sa femme à côté de lui le regarde.

Le projet de règlement qui encadrera la distribution par Internet proposé par l’Autorité des marchés financiers (AMF) risque de compromettre la sécurité financière des clients et faire naître des angles morts en matière de protection du public.

deux panneaux, sur l'un d'eux est inscrit un 2, sur l'autre un 3.

Les associations de l’industrie financière sont divisées sur l’abolition des commissions selon le barème de frais d’acquisition reportés (FAR), tel que le prévoient les Autorités canadiennes en valeurs mobilières (ACVM).

Malgré les demandes des associations de protection des consommateurs, de l'industrie, de la Chambre de la sécurité financière (CSF) et de la Chambre de l'assurance de dommages (ChAD), le ministère des Finances ne retirera pas le projet de loi 141.

Les dirigeants de quatre des plus importantes firmes de courtage en assurance et en placements du Québec demandent au gouvernement et au ministre des Finances Carlos Leitao de retirer le projet de loi 141.

Les associations de consommateurs du Québec conviennent qu'il faut mettre en place des dispositions favorisant la stabilité systémique du Mouvement Desjardins à travers un projet de loi distinct du projet de loi 141, mais demandent que ça soit fait indépendamment du reste de la réforme du cadre législatif entourant le secteur financier.

Les chefs de conformité sont favorables à l'intégration de la CSF dans l'AMF.

La couverture minimale devrait croître, selon bon nombre.

Gare à l’impact des techno perturbatrices

La croissance des affaires passe encore largement par les recommandations de clients, 84 % des conseillers ayant recours à cette stratégie selon une étude menée par Environics Research.

Où sera la voix des représentants à l'AMF?

L'Association professionnelle des conseillers en services financiers (APCSF) a décidé de tenir les premiers « États généraux du conseil en services financiers au Québec ».