Une pile de sous au bord d'une table sur laquelle grimpe des hommes d'affaire qui ont posé une échelle contre.
gopixa / 123rf

Moody’s note que les FNB ont profité d’une croissance rapide au sein d’un environnement de marché calme, mais que de longs épisodes de volatilité pourraient révéler la vulnérabilité de ces fonds au risque de liquidité de leurs titres sous-jacents.

En particulier, les marchés des actifs sous-jacents des FNB de crédit, tels que les titres de créance de sociétés, « montrent des signes de liquidité en baisse », indique le rapport.

Créé pour les clients les plus assoiffés de croissance.

Le Fonds BMO concentré d’actions mondiales offre un plus haut potentiel de croissance à long terme, mais avec moins de volatilité que le marché global.

En savoir plus

Une situation qui pourrait être aggravée par le déplacement des entreprises impliquées dans le processus de suivi de marché dans le processus de suivi des FNB au profit de sociétés de négociation moins réglementées et axées sur la technologie issue de banques bien réglementées.

« En cas de baisse de la liquidité sur les marchés sous-jacents, les décideurs transporteraient probablement ce risque dans les cours de leurs FNB. En pratique, les FNB suivent non seulement la performance de leurs actifs sous-jacents, mais également la liquidité de ces actifs », indique le rapport.

« Un événement stressant pourrait faire diminuer le nombre d’ordres permanents à divers prix et ainsi faire réduire la liquidité perçue du marché des FNB, même lorsque les FNB fonctionnent comme prévu », note le rapport.