Accueil crise financière

Mot-clé : crise financière

22 résultats trouvés
Dans une salle de bourse, un homme est devant un ordinateur sur lequel est inscrit hedge fund. Devant lui on voit deux hommes d'affaire également penchés sur un ordinateur.

Entre le ralentissement économique mondial et la guerre commerciale qui oppose les États-Unis à la Chine, les bénéfices des entreprises sont soumis à de fortes pressions. Partout dans le monde? Non, pas au Canada.

PLANÈTE FINANCE - À 9 406 000 milliards américains, la dette hypothécaire aux États-Unis au deuxième trimestre de 2019 a surpassé le sommet précédent, datant de 2008 (9 294 000 G$US).

Le temps est-il venu de se mettre à l’abri?

Après un mois de juillet ensoleillé, le mois d’août, historiquement nuageux en Bourse, démarre plutôt mal.

Un homme d'affaire qui pleure accroché à une flèche rouge qui descend.

Le déclencheur d’une nouvelle crise financière ne sera plus le secteur bancaire classique, comme cela a été le cas en 2007-2008. Toutefois, il existe aujourd’hui d’autres risques, estiment deux analystes belges.

Fabien Major dans son bureau.

FI RELÈVE – Frappé de plein fouet par trois récessions, Fabien Major n’a pas abandonné la profession, il a plutôt décidé de devenir vulgarisateur pour éviter les pièges de la finance à la population.

Pour Brian Belski rien ne montre qu’elle surviendra cette année.

homme d'affaire apeuré lisant un document

Bien que l’inversion de la courbe puisse être inquiétante, GLC Gestion d’actifs conseille aux investisseurs de ne pas liquider trop vite leurs actions.

Une pile de sous au bord d'une table sur laquelle grimpe des hommes d'affaire qui ont posé une échelle contre.

Les fonds négociés en bourse (FNB) suivent non seulement la performance de leurs titres sous-jacents, mais ils peuvent également imiter leur risque de liquidité, a déclaré Moody's’s Investors Service dans un rapport publié jeudi.

Un homme d'affaire dans une bulle. Derrière on voit la terre.

FI RELÈVE – Ce qui a le plus marqué Marc L’Écuyer lors de sa première récession, ce n’est pas la baisse des marchés, mais la pression de la part de ses clients pour investir dans les titres à la mode.