believeinme33 / 123rf

Fidèle à ses recommandations faites en décembre 2018 dans son rapport Perspectives des marchés financiers de 2019, GLC Gestion d’actifs conseille aux investisseurs de viser une position globalement neutre entre les actions et les titres à revenu fixe, qui concorde évidemment avec leur tolérance au risque.

Dans son deuxième rapport, d’une série de trois intitulé « Une année chinoise placée sous le signe du Cochon – l’économie est-elle prête à redécoller », les experts de GLC Gestion d’actifs estiment que l’économie chinoise devrait redécoller cette année.

Des signes favorables pour l’économie chinoise

L’expansion du crédit en Chine ces trois dernières années a entraîné un ralentissement de l’économie, mais récemment le pays a adopté une politique tournée vers la croissance et mis en place certaines mesures qui aideront celle-ci.

Ainsi, les taux pour les prêts interbancaires ont été abaissés à des niveaux très bas et le gouvernement chinois a réduit cinq fois les ratios des réserves obligatoires des banques depuis le début de l’année 2018 pour un total de 3,5 %.

Le pays a également réduit les impôts sur le revenu des particuliers et des petites et moyennes entreprises (PME) et les taxes de vente pour un total de 2 % du PIB. Il a également augmenté ses dépenses publiques et accru de façon substantielle ses émissions d’obligations visant la construction d’infrastructures tout en augmentant le montant permis pour 2019 et en autorisant les administrations locales à devancer leurs émissions d’obligations.

Finalement, la Chine a contribué à l’augmentation générale des prêts bancaires et des opérations bancaires parallèles et a annoncé un nouveau programme de la banque centrale pour renforcer le système bancaire en permettant aux institutions bancaires d’échanger des obligations perpétuelles avec la banque centrale dans l’idée d’augmenter leurs réserves de fonds propres.

Ces mesures mettent évidemment un certain temps pour se répercuter sur l’économie et il est évident qu’un relâchement des tensions commerciales ou la conclusion d’un accord avec les États-Unis aideraient à relancer l’économie du pays.

Les experts s’attendent toutefois à ce que les craintes d’un ralentissement économique à l’échelle mondiale se fassent encore sentir au premier semestre de l’année.

Amélioration en vue pour l’économie américaine

Outre cette reprise en Chine, les experts de GLC Gestion d’actifs envisagent que l’économie américaine connaisse une certaine amélioration au second semestre de 2019.

Les États-Unis ont connu un ralentissement de leur économie. Les experts de GLC attribuent celui-ci à deux facteurs principalement :

  • L’augmentation des coûts d’emprunt
  • Le cycle normal des stocks aux États-Unis

Les coûts d’emprunts plus élevés ont eu l’effet désiré, à savoir le ralentissement de la consommation globale des ménages, particulièrement pour les achats de maison ou d’automobile. Toutefois, le refus actuel de la Réserve fédérale (Fed) de monter ses taux et le recul des rendements obligataires à leurs plus bas niveaux depuis un an et demi font basculer cette tendance.

Les experts de GLC Gestion d’actifs notent ainsi que de nombreux indicateurs liés à l’habitation s’améliorent et que les ventes d’automobiles au pays viennent d’égaler leur meilleur mois en un an.

Du côté de l’accumulation des stocks. Les cycles suivent des schémas très prévisibles de trois à quatre ans. Nous sommes actuellement dans un creux qui se caractérise par un affaiblissement des indicateurs économiques. Toutefois le cycle des stocks actuel semble vouloir prendre une autre direction, ce qui devrait pallier en partie la faiblesse observée récemment dans les données économiques américaines.

Ainsi, l’économie américaine devrait rebondir et connaître une certaine reprise. Selon les experts de GLC Gestion d’actifs, le signal envoyé par la récente inversion de la courbe de rendement n’était qu’une fausse alerte, ou du moins, une alerte trop précoce pour justifier un changement à court terme de leur stratégie de placement visant une position globalement neutre.