Un homme d'affaire assis à une table lisant des documents.
pressmaster / 123rf

Ces Normes sont mises à jour annuellement afin d’aider les planificateurs financiers à élaborer des projections financières à long terme (10 ans et plus) sans biais ni préjugés. Cette année l’outil en est à sa onzième année de publication.

« L’IQPF est très fier d’être l’instigateur des Normes d’hypothèses de projection qui, dès leur première parution en 2008, ont changé le quotidien des planificateurs financiers en les aidant à faire des projections réalistes et à donner des conseils impartiaux à leurs clients », affirme Jocelyne Houle-LeSarge, FCPA, FCGA, présidente-directrice générale de l’IQPF.

Les titres à revenu fixe ne sont plus aussi rentables qu’avant

Vu la complexité des marchés à revenu fixe à l’heure actuelle, la production de rendement de revenu et la gestion du risque nécessitent une gestion active comme celle qu’offrent les FNB de titres à revenu fixe de Placements Franklin Templeton.

Soyez actif et misez sur les FNB de Franklin Templeton : FLGA | FLSL | FLUI | FLCI

Pour l’année 2019, les hypothèses sont :

  • inflation : 2,10 %
  • croissance des salaires et du MGA : 3,10 %
  • rendement à court terme : 3,00 %
  • rendement des titres à revenu fixe : 3,90 %
  • rendement des actions canadiennes : 6,10 %
  • rendement des actions étrangères (pays développés) : 6,40 %
  • rendement des actions étrangères (pays émergents) : 7,20 %
  • taux d’emprunt : 5,00 %

Les ajustements apportés en 2019 par rapport à 2018 consistent en une légère augmentation de 10 points de base de l’inflation, de la croissance des salaires et du MGA, des rendements à court terme et du taux d’emprunt.

On note aussi une diminution de 30 points de base du rendement des actions canadiennes et du rendement des actions étrangères (pays développés) ainsi qu’une baisse de 20 points de base du rendement des actions étrangères (pays émergents).

Les Normes d’hypothèses de projection sont basées sur des chiffres d’organismes externes, variés et crédibles tels que la Régie des rentes du Québec, la Banque du Canada et des sociétés d’actuaires privées.

Cette année, pour la première fois, l’IQPF et le Conseil des normes de FP Canada ont également sondé des personnes clés au sein d’institutions financières et autres organisations concernées sur leurs projections à long terme pour l’inflation et les taux de rendement.

Afin que les planificateurs financiers puissent bien comprendre les calculs et même les reproduire, l’IQPF accompagne ses Normes d’un Addenda qui fournit les données sur lesquelles les calculs se sont basés.