CASL Oreillette
 
See also Investment Executive Mercredi 27 août 2014 FINANCE ET INVESTISSEMENT en page d'accueil

Finance Investissement

Finance et Investissement.com

L'eau : une commodité populaire au Japon

OUTILS
Envoyer à un ami

Envoyer à un ami

Imprimer
Nous écrire
Bookmark and Share

PLANÈTE FINANCE – Les investisseurs étrangers, dont beaucoup sont chinois, tentent à tout prix de mettre la main sur des terrains forestiers au Japon. Ce n'est toutefois pas le bois qui les intéresse, mais l'eau qu'on y trouve.

Selon un article publié récemment dans les pages de Bloomberg Businessweek, dans certains territoires forestiers éloignés du Japon, le mètre carré d'espace se vend pour près de 60 cents.

Un prix aussi bas n'est pas surprenant puisque le marché immobilier japonais est au neutre depuis près de vingt ans. De plus, les lois nipponnes sont assez permissives quant à la vente à des étrangers de territoires forestiers auxquels des droits d'exploitation de l'eau sont rattachés.

Pour des pays comme la Chine et l'Inde qui vont bientôt faire face à des pénuries d'eau, c'est un faible prix à payer, rappelle Bloomberg Businessweek. Le Japon se classe d'ailleurs dans le top 10 des pays qui ont le plus de ressources en eau dans le monde.

Selon un analyste d'HSBC, près de la moitié de l'économie chinoise est basée dans des régions qui n'ont pas assez de ressources d'eau. De plus, le fait d'acheter de grands territoires permettrait aux Chinois d'ouvrir de nouvelles terres à l'agriculture afin d'exporter davantage de biens alimentaires vers leur pays.


Présentement, l'embouteilleur Seven Yellow, basé à Osaka, pompe près de 500 000 litres d'eau par mois et 80 % de sa production est exportée en Chine. D'ailleurs, l'actionnaire principal de cette entreprise est un Chinois, un détail que « certains connaissent alors que d'autres ignorent », soutient le directeur général de l'entreprise, Katsuhisa Yoshida.

Sur l'île d'Hokkaido, on a répertorié un total de 57 transactions incluant des achats terriens en 2012. De ce total 21 achats ont été faits par des Chinois, neuf par des investisseurs d'Hong Kong qui ont utilisé des compagnies enregistrées aux îles Vierges et huit par des Singapouriens, selon les recherches menées par Bloomberg Businessweek.

« Les volumes que vous trouverez et à quelle profondeur vous devrez creuser pour trouver de l'eau dépendront de l'endroit où vous vous trouvez, explique Go Okazaki, fondateur de Standard & Initiative Properties à Tokyo. Mais si vous creusez, vous trouverez de l'eau, et ce, peu importe où vous êtes au Japon. »

Avec Bloomberg Businessweek


SUR LE MÊME SUJET Les nouveaux riches britanniques veulent des valets - 12.11.19
Sandy favorisera l'économie américaine - 12.11.16
Cinq choses que les banques centrales ne vous disent pas - 12.11.12
Temple de la renommée

Indices boursiers

Symbole Cours $ Variation $ Variation
S&P/TSX Composé 15602.65 -16.56  
NASDAQ Composé 4569.6213 -1.01555  
Dow Jones Industriel 17122.01 15.31  
S&P 500 2000.12 .1  
Can. Dollar .9212 .0081  
Mis à jour aux 15 minutes