Finance et investissement - Regroupement dans la gestion de placements chez Investors et Mackenzie
Concours
 
See also Investment Executive Samedi 20 janvier 2018 FINANCE ET INVESTISSEMENT en page d'accueil

Finance Investissement

Finance et Investissement.com

Regroupement dans la gestion de placements chez Investors et Mackenzie

Envoyer à un ami

La Société Financière IGM a annoncé qu'elle réunissait en une seule organisation à l'échelle mondiale toutes les fonctions de gestion de placements du Groupe Investors et de Placements Mackenzie, qui conserveront leurs gammes de fonds et leurs marques respectives.

Actuellement, Placements Mackenzie regroupe 10 boutiques d'investissement, soit 10 équipes de placement différentes, par exemple l'équipe Mackenzie Cundill et l'équipe Mackenzie Ivy.

Au final, quatre boutiques additionnelles en provenance du Groupe Investors s'ajouteront et le nombre de boutiques chez Placements Mackenzie passera à 14, explique François Provost, vice-président régional, ventes au détail, Québec, chez Mackenzie.

Ces quatre nouvelles venues continueront à travailler exclusivement sur des produits qui seront offerts uniquement au réseau du Groupe Investors. «Nous n'allons offrir aucun produit du Groupe Investors chez Placements Mackenzie ou auprès du réseau des conseillers et conseillères indépendants», précise-t-il.

Le regroupement des activités de gestion de portefeuille sous une seule entité, celle de Placements Mackenzie, n'aura aucun impact sur les conseillers ni sur les investisseurs, indique François Provost.

Simplement, ces opérations et les gens qui y travaillaient au Groupe Investors seront dorénavant réunis auprès de Placements Mackenzie, selon François Provost.

Les deux marques vont donc continuer à fonctionner de façon distincte, comme ce fut toujours le cas, prend-il soin d'ajouter.

«Chez Placements Mackenzie, nous avons un réseau de conseillers et conseillères indépendants, que ce soit par l'intermédiaire de boîtes de planification financière, par exemple le Groupe financier PEAK et Investia Services financiers, et également des conseillers en valeurs mobilières, qui travaillent par exemple auprès de Valeurs mobilières Desjardins et Financière Banque Nationale, et ainsi de suite. Alors que dans le cas du Groupe Investors, il s'agit d'un réseau captif. Les deux entités vont donc continuer simplement à avoir leur marque de commerce respective et leur offre de produits distincts pour leur réseau», précise François Provost.

Le seul changement notable tient au fait que les quatre nouvelles boutiques relèveront d'un nouveau chef des placements, Tony Elavia, vice-président exécutif et responsable en chef des placements chez Placements Mackenzie, «parce que Jeff Singer, le vice-président exécutif et chef des placements au Groupe Investors, a annoncé dès le début du processus qu'il prenait sa retraite», évoque François Provost.

«Il s'agit d'une annonce très positive pour nous, car elle découle de certaines de nos réussites», mentionne pour sa part Claude Paquin, président, Québec, Services financiers Groupe Investors, dans un échange de courriels.

Claude Paquin se dit notamment très heureux que «notre équipe de placement de Montréal continue de faire partie intégrante de la nouvelle structure, avec nos équipes de Toronto, de Winnipeg, de Hong Kong et de Dublin».

Claude Paquin rappelle que le Groupe Investors et Placements Mackenzie partagent des services dans un certain nombre de domaines depuis longtemps. «C'est l'un des grands avantages de faire partie d'une structure commune, et les clients en ont grandement bénéficié grâce aux économies et à l'amélioration du service que ce modèle a permis de réaliser».