Concours conseillers
 
See also Investment Executive Jeudi 23 octobre 2014 FINANCE ET INVESTISSEMENT en page d'accueil

Finance Investissement

Finance et Investissement.com

Les PCAA aident la Caisse de dépôt à obtenir un rendement de 9,6 %

OUTILS
Envoyer à un ami

Envoyer à un ami

Imprimer
Nous écrire
Bookmark and Share

La Caisse de dépôt et placement du Québec a enregistré un rendement de 9,6 % en 2012. Grâce à l'aide d’une récupération inattendue sur les papiers commerciaux (PCAA), l'institution bât son indice de référence, selon les données dévoilées mercredi.

La Caisse dépasse légèrement son propre indice de référence à 9,3 %. Depuis janvier 2009, le rendement est de 9,2 %. C'est un peu plus que les 9% de son indice de référence.

L'institution aurait toutefois sous-performée l'indice en 2012 sans l'apport des PCAA, qui lui ont donné bien des maux de tête lors de la crise financière de 2009. La Caisse a récupéré 1,67 G$, toujours en 2012.

La Caisse retrouve ainsi environ 80 % des sommes investies dans cette catégorie d'actif. Au plus bas, ce ratio était de près de 55 %.

Pour 2012, la Caisse se situe dans le troisième quartile des rendements des caisses de retraites canadiennes ayant un actif de plus de 1 G$ recensé par RBC services aux investisseurs. La médiane est de 9,9 % pour cet indicateur.

La RRQ

Les sept déposants de la Caisse ont enregistré un rendement d'entre 8,2 % et 10,5 %, toujours en 2012. Le rendement des déposants n'est pas rendu public, à l'exception de celui de la Régie des rentes du Québec (RRQ).

La RRQ a obtenu le meilleur rendement à 10,5 %. L'an dernier, elle avait obtenu le pire rendement à 2,8 %. Sur trois ans, le rendement est de 9,1 %.

Par actif, la Caisse dépasse légèrement son indice de référence dans ses placements à revenu fixe, mais se trouve légèrement en dessous pour les actions et les placements sensibles à l'inflation (obligations à rendement réel, infrastructure et immobilier).

Déception pour les actions canadiennes

Lors d'un point de presse technique avec les journalistes, Bernard Morency, responsable des relations avec les déposants, a reconnu que la Caisse était déçue du rendement de son portefeuille d'actions canadiennes. Le portefeuille a procuré un rendement de 6,6 %. C'est moins que l'indice de référence à 7,7 %.

Cette « sous-performance » s'explique par la forte concentration des investissements dans le secteur des matériaux et de l'énergie. La Caisse adopte une stratégie qui mise sur l'urbanisation des pays émergents, tendance qui profiterait aux ressources naturelles. Cette thèse ne s'est pas concrétisée en 2012.

Comme c'est le cas pour beaucoup d'investisseurs, les marchés boursiers internationaux ont donné un plus fort rendement. Le rendement se situe entre 11,9 % et 15,8 %, selon la région. Au total, les actions ont procuré un rendement de 12,2 %, un peu moins que l'indice de référence à 12,4 %.

L'actif au Québec

La taille de l'actif investi au Québec a continué de croître passant de 41,2 G$ à 47,1 G$ en 2012. C'est une augmentation de 11,9%. « Encore cette année, nous avons accru nos investissements au Québec et misé sur notre marché de proximité pour générer des rendements en accompagnant les entreprises québécoises dans leur croissance, ici et à l'international », souligne Michael Sabia, pdg de la Caisse de dépôt, dans un communiqué.

L'actif total passe de 159 G$ à 176,2 G$. C'est une progression de 10,8 %.

 

SUR LE MÊME SUJET La Caisse gère « plus simplement » et investit davantage au Québec - 13.02.25
Ce que les conseillers peuvent apprendre de la Caisse de dépôt - 13.02.18
Obligations: quelle est la stratégie de la Caisse? - 13.01.31
Temple de la renommée

Indices boursiers

Symbole Cours $ Variation $ Variation
S&P/TSX Composé 14312.07 -235.64  
NASDAQ Composé 4382.84666 -36.63167  
Dow Jones Industriel 16461.32 -153.49  
S&P 500 1927.11 -14.17  
Can. Dollar .8894  
Mis à jour aux 15 minutes