Finance et investissement - Le bitcoin s'éloigne du Far West
Concours
 
See also Investment Executive Jeudi 23 novembre 2017 FINANCE ET INVESTISSEMENT en page d'accueil

Finance Investissement

Finance et Investissement.com

Le bitcoin s'éloigne du Far West

Envoyer à un ami

nouvelle vedette
Allan Swart_123RF Banque d'images

Longtemps qualifié de monnaie d'échange du crime organisé et d'hameçon pour victimes crédules, le bitcoin acquiert finalement ses lettres de noblesse.


Selon une enquête récente, les activités criminelles ne représenteraient que 3 % des transactions en bitcoins dans le monde.

Les transactions de drogues, d'articles de contrebande et de jeu illégal sous le signe du bitcoin ont atteint leur sommet en octobre 2013 : plus de la moitié des échanges de bitcoins découlaient alors de ces activités illicites, indiquent les chercheurs.

La fermeture du site Silk Road par le FBI en octobre 2013 a entraîné la fin du bitcoin comme monnaie du monde interlope. Cet événement toutefois a donné un second souffle au bitcoin.

Adoptée en tant qu'actif spéculatif, principalement par les Chinois, cette monnaie électronique est activement négociée dans des Bourses spécialisées. Elle est également acceptée par des commerces en ligne.

Finalement, de jeunes entreprises désireuses de développer le potentiel du bitcoin reçoivent beaucoup de capitaux - plus de 0,5 G$ en 2015 - ce qui contribue à asseoir sa crédibilité.

SUR LE MÊME SUJET Bitcoin, monnaie des criminels - 17.02.01
Le bitcoin : plus légitime que jamais - 15.10.01
Bitcoin : la fin du rêve ? - 15.08.01