Accueil Données sur le client

Mot-clé : Données sur le client

27 résultats trouvés
Un homme d'affaire dessiné il a l'air inquiet. Une bulle de BD au dessus de sa tête où il y a un gribouillage.

Daniel Guillemette se dit préoccupé par la gestion de la confidentialité des informations personnelles des clients.

L'équipe de Qohash qui pose dans un bureau.

La fintech Qohash lance sa première solution commerciale de sécurité des données.

Une femme d'affaire assise regardant un tableau de plan de marché

FI RELÈVE - Ces mesures permettront aux conseillers de rester pertinents et de garder une longueur d’avance sur la compétition.

Un homme d'affaires retirant de l'argent à un ATM.

Des failles de sécurité dans des guichets ATM pourraient permettre d’accéder aux données des clients et de voler de l’argent liquide.

Le président et chef de la direction du Mouvement Desjardins, Guy Cormier, a défendu la gestion de son organisation dans la fuite massive de données qui touche près de trois millions de citoyens. Il a du même coup proposé la création d'un groupe de travail pour éviter qu'une telle situation se reproduise.

Les clients seraient plus à l'aise de se faire servir par un conseiller qui oeuvre pour une firme de gestion de patrimoine indépendante que par un conseiller qui travaille pour une firme de courtage détenue par une banque ou pour une succursale bancaire, selon une recherche effectuée par Credo Consulting, de Mississauga, en Ontario.

Le commissaire fédéral à la protection de la vie privée, Daniel Therrien, enquête sur les informations voulant que Statistique Canada ait demandé des informations bancaires privées à 500 000 Canadiens.

L’évolution technologique et l’émergence de nouveaux acteurs dans le secteur financier obligent les législateurs et les régulateurs à remettre en question les pratiques traditionnelles en matière de gestion, d’utilisation et de protection des données personnelles.

Desjardins a procédé, le 24 juillet dernier, à la remise de prix de sa première Coupe de Données, une compétition créée afin de valoriser et exploiter davantage l’ensemble des données détenues par les grandes institutions.

Les décideurs doivent veiller à ce que les données des clients soient protégées de manière adéquate par les sociétés de technologie financière (fintech) qui cherchent à remplacer les banques auprès des clients, affirme un rapport de l'Institut de la finance internationale (IIF) publié vendredi.