Accueil Securities and Exchanges Commission (SEC)

Entreprise : Securities and Exchanges Commission (SEC)

13 résultats trouvés

La croissance des fonds négociés en Bourse (FNB) renforce le pouvoir de procuration des gestionnaires passifs.

Un homme d'affaire écrivant sur un graphique à côté d'un autre homme d'affaire. Devant en transparence, il y a des images de graphiques financiers.

Beaucoup de conseillers ignorent encore de quoi il s’agit.

Un tas de cryptomonnaies.

L'organisme de réglementation des valeurs mobilières du Québec a annoncé vendredi avoir déposé des accusations au civil contre trois individus pour la vente illégale de la monnaie virtuelle appelée PlexCoin.

PLANÈTE FINANCE - Afin de limiter l’inégalité croissante des revenus, la Californie envisage d’imposer davantage les entreprises dont les salaires présentent un écart important entre les PDG et leurs employés.

Une photo de la Securities and Exchange Commission aux États-Unis.

Les modifications visent à rendre les états financiers plus utiles pour les investisseurs et à faciliter la conformité des entreprises.

Homme d'affaire dessinée, il a l'air perplexe, ce qui est confirmé avec une bulle de BD au-dessus de sa tête où l'on voit un point d'interrogation

La gestion passive accroît certains risques, mais en réduit d'autres.

  • Par : Yan Barcelo
  • 1 février 2020 10 février 2020
  • 00:34

L’Association canadienne du commerce des valeurs mobilières (ACCVM) soutient les Autorités canadiennes en valeurs mobilières (ACVM) dans leur idée de projet pilote visant à étudier l’impact d’une éventuelle interdiction des rabais sur les frais de transaction offerts par les marchés boursiers.

Un marteau de justice avec pleins de dollars en dessous.

Les Autorités canadiennes en valeurs mobilières (ACVM) déploient de nouvelles mesures pour lutter contre la fraude sur les marchés financiers.

Un tas de bitcoins.

PLANÈTE FINANCE – Les investisseurs de la génération Y remplaceraient l’or dans leur portefeuille par des cryptomonnaies si la Securities and Exchange Commission (SEC) le leur permettait, selon le site CCN.

PLANÈTE FINANCE - La Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis a ainsi octroyé plus de 4,5 millions de dollars (M$) à un lanceur d’alerte, la première attribution dans le cadre d’un programme conçu pour inciter les dénonciateurs à signaler les actes répréhensibles commis au sein de leur entreprise.