Un aimant qui attire des billes de métal sur une cible
olivier26 / 123rf

En effet, les ventes des fonds d’investissement se sont chiffrées à 20,6 G$ en 2018, d’après une étude de l’Institut des fonds d’investissement du Canada (IFIC) : « Les [ventes de] fonds communs de placement représentaient 109 M$, ou 0,5 % du total, et les fonds négociés en Bourse (FNB), 20,5 G$, ou 99,5 % du total. »

Ces faibles ventes nettes de FCP s’expliquent par les rachats nets de FCP enregistrés à la fin de l’année 2018. En novembre et en décembre, les FCP ont enregistré des rachats nets de 2,41 G$ et de 7,87 G$, respectivement, selon l’IFIC.

Créés pour vos clients du type « je veux du revenu ».

Les fonds d’investissement et les FNB BMO vente d’options d’achat couvertes offrent à vos clients des options de revenu lorsque c’est une priorité.

En savoir plus

De janvier à juillet 2018, le cumul des ventes nettes se chiffrait pourtant à 15,52 G$, selon l’IFIC. Cependant, les rachats nets des derniers mois de l’année 2018 ont effacé ces ventes si bien que les ventes de FCP terminent l’année à 109 M$. Pour l’année 2017, les ventes nettes de FCP se sont élevées à 44,18 G$.

Abonnez-vous à Focus FNB, notre infolettre thématique sur les fonds négociés en Bourse (FNB).

Lorsqu’on compare uniquement les ventes de fonds à long terme, ce qui exclut les FCP du marché monétaire, le secteur des FCP affiche des rachats nets de 2,55 G$ pour 2018, par rapport à 44,36 G$ en 2017.

« Après 2008 et 2009, 2018 a été la troisième année où les ventes nettes de FNB ont dépassé celles de fonds communs de placement », écrit l’IFIC.

Les actions attirent les ventes

Revenons maintenant au marché des FNB. Malgré la volatilité dans les marchés des actions, les FNB d’actions ont représenté 67,6 % des ventes nettes de 2018, ou 14,11 G$. C’est la plus importante part de marché annuelle des ventes nettes de FNB de cette catégorie d’actif depuis 2013, observe l’Association canadienne des FNB (ACFNB).

Les FNB de titres à revenu fixes ont quant à eux représenté 27,2 % des ventes nettes de FNB de 2018 ou 5,68 G$.

Les FNB regroupant plusieurs catégories d’actifs, dont les FNB équilibrés, ont enregistré 5,6 % des ventes nettes en 2018, par rapport à 0,4 % en 2017. Notons que l’offre de FNB de répartition d’actifs de Vanguard a connu une certaine popularité. Parmi les 120 FNB lancés en 2018, trois portefeuilles de Vanguard affichent les ventes nettes les plus élevées. Ainsi, le Vanguard Conservative ETF Portfolio, Vanguard Balanced ETF Portfolio, Vanguard Growth ETF Portfolio ont enregistré des ventes nettes respectives de 120 M$, de 342 M$ et de 491 M$ en 2018.

BMO, le meilleur vendeur

BMO Gestion mondiale d’actifs est le manufacturier de FNB canadiens qui a enregistré le plus de ventes nettes en 2018, avec 5,8 G$. Cette firme remporte ainsi la première place au chapitre des ventes nettes depuis sept années consécutives, d’après l’ACFNB : « Cette firme a obtenu le top 3 des FNB les meilleurs vendeurs en 2018, soit le FINB BMO S&P/TSX composé plafonné, le FNB BMO vente d’options d’achat couvertes de dividendes élevés de sociétés européennes couvert en CAD et le FINB BMO S&P 500. Collectivement, ces trois fonds ont généré des ventes nettes sur 12 mois de 3,4 G$. »

Vanguard Canada a terminé 2018 en étant le deuxième plus important manufacturier au chapitre des ventes nettes, avec des ventes de 4,2 G$, alors que Placements Mackenzie termine en troisième place pour l’année, avec 1,8 G$ en ventes nettes, selon l’ACFNB.