Un homme d'affaire sur un trait qui se divise en arbre de flèche. Il porte un gros signe de dollar qu'il tente de poser sur un des traits.
elnur / 123rf

Les régimes de retraite japonais allouaient 21,3 % de leurs portefeuilles aux actifs alternatifs en mars dernier, alors que cette proportion atteignait seulement 12,8 % cinq ans plus tôt, selon un rapport de JPMorgan Asset Management.

Pour faire de la place à des catégories d’actif comme les placements privés, l’immobilier et l’infrastructure, les caisses de retraite ont largement réduit leur exposition au revenu fixe, si bien que leur répartition en obligations japonaises est aujourd’hui inférieure à leur répartition en actifs non traditionnels, rapporte le Financial Times. Parmi les 116 caisses de retraite sondées par JPMorgan, les obligations japonaises ne constituent plus que 18,3 % des portefeuilles en moyenne.