dolgachov / 123rf

De plus en plus d’investisseurs se tourneront vers les FNB dans les années à venir alors que les marchés seront influencés par des tendances telles que l’intelligence artificielle (IA), selon un récent sondage réalisé par Evolve Funds Group de Toronto.

Le sondage, qui a interrogé un peu plus de 150 conseillers en placement canadiens relativement aux sentiments des investisseurs sur plusieurs sujets, a révélé que les conseillers s’attendent à une augmentation de 50% de leur allocation aux FNB au cours des deux prochaines années. Cela signifie qu’il y aurait un ajout de 32 milliards de dollars (G$) d’actifs investi dans les FNB en provenance des clients des conseillers au cours de cette période.

Créés pour vos clients du type « je veux du revenu ».

Les fonds d’investissement et les FNB BMO vente d’options d’achat couvertes offrent à vos clients des options de revenu lorsque c’est une priorité.

En savoir plus

Les investisseurs se tournent vers les FNB en raison de leurs faibles frais, de leur capacité de capitaliser sur un thème spécifique, et du niveau de liquidité, selon l’étude.

L’étude suggère que dans les années à venir, il pourrait y avoir un plus grand potentiel de croissance dans les FNB actifs que dans les FNB passifs. À l’heure actuelle, la plupart des conseillers utilisent des FNB actifs, bien que seulement 20% des FNB canadiens soient actifs.

« Vous commencez à voir beaucoup plus d’intérêt pour la gestion active, car il existe un bon nombre de catégories d’actifs pour lesquelles vous pouvez montrer qu’une bonne gestion active peut faire une différence positive dans une perspective de rendement ajusté au risque », affirme Raj Lala, président et chef de la direction d’Evolve Funds.

Raj Lala ajoute que la gestion active a «historiquement fait une différence significative et positive» lorsqu’elle a été appliquée à des catégories d’actifs telles que les actions de petite et moyenne capitalisation, les marchés émergents et les actions privilégiées.

En ce qui concerne les tendances, 79% des participants au sondage croient que l’IA aura un impact majeur sur les marchés au cours des deux prochaines années. La cybersécurité (66%), la blockchain (59%) et la robotique (45%) joueront également des rôles importants, croient-ils. En contrepartie, les conseillers nourrissent d’attentes envers la marijuana (35%) et les cryptomonnaies (12%), selon l’étude.

Étonnamment, la plupart des conseillers interrogés (54%) croient que l’investissement socialement responsable (ISR) ne jouera pas un rôle dans leur prise de décision future en matière d’investissement. Seulement 35% des répondants prévoient garder l’ISR à l’esprit, tandis que 11% n’en sont pas sûrs.

«La plupart des gens ne croient pas vraiment qu’investir dans des sociétés socialement responsables mène à de meilleurs rendements de portefeuille, dit Raj Lala. Cela dit, je pense que si vous regardez les investisseurs plus jeunes, en particulier la génération Y, il devient de plus en plus important pour eux pour leurs investissements d’avoir un impact ».

« Si vous estimez que nous entrons dans le plus grand transfert de richesse de l’histoire, ajoute-t-il, et que les décisions d’investissement vont graduellement transiter de la population plus âgée aux millénaires, je pense que vous devriez considérer voir ce segment de marché se développer de manière significative ».