stockasso / 123rf

Dans une lettre adressée au ministre des Finances, Bill Morneau, Bill Robson fait référence à un document qu’il a rédigé l’an dernier dans lequel il expliquait en quoi les limites actuelles sont désuètes, injustes et désavantagent grandement les épargnants des régimes CD et REER.

Le cœur du problème, a-t-il dit, est le « factor of nine » , un test d’équivalence qui a été adopté pour la première fois en 1990. Il s’agit d’un régime hypothétique à prestations déterminées (PD) dans le cadre duquel l’épargne de 9 % des gains annuels permet à une personne d’acheter une rente égale à 1 % de son revenu préretraite.