arosoft / 123rf

Selon PwC Canada, c’est le principal écueil à la croissance du pays, plus important encore qu’une éventuelle fin de l’ALÉNA.

«La réforme de l’impôt aux États-Unis élimine le principal avantage concurrentiel du Canada, ce qui aura un effet négatif sur plusieurs secteurs au pays», résume la firme dans un rapport repris par Bloomberg.