Accueil Impôt

Mot-clé : Impôt

107 résultats trouvés
Une tirelire aux couleurs du drapeau du Québec

Un surplus de 4,5 milliards de dollars (G$) se trouvait dans les coffres de l'État québécois à la fin du mois de novembre, une somme qui devrait diminuer considérablement au cours des quatre derniers mois de l'exercice financier en cours, selon le gouvernement Legault.

Deux mains, dans l'une il y a une ampoule éteinte, dans l'autre une ampoule allumée.

Un ex-consultant de l’ARC réclame sa révision.

Une conjoncture économique « unique dans l'histoire récente du Québec » et des finances publiques en bon état, offre au gouvernement Legault plusieurs options en matière de politique budgétaire.

Le ministre des Finances, Éric Girard, a annoncé le dépôt du budget 2020-2021 du gouvernement du Québec le 10 mars prochain.

loupe qui montre un pourcentage

« Je pense que les taux vont encore descendre et rester dans la fourchette du bas pendant quelques décennies. »

La main d'une femme tapant sur une calculette posée sur une table.

La récente baisse d'impôt fédéral ne touchera pas les clients ayant les revenus les plus élevés.

Une flèche rouge se détachant d'un fonds rouge où on voyait une flèche blanche pointant vers le bas, mais un peu plus haute que la flèche rouge.

Le gouvernement fédéral cumulait un déficit budgétaire de 11,8 milliards de dollars (G$) pour les huit premiers mois de son exercice financier 2019-2020, ce qui se comparait à un déficit de 2,1 G$ pour la même période de l'exercice précédent.

Un tas de lingot d'or devant un drapeau du Canada.

Le directeur parlementaire du budget estime que la nouvelle réduction d'impôt annoncée en décembre par le gouvernement libéral fédéral coûtera au trésor public 2,5 milliards de dollars (G$) de plus que prévu.

Selon Prosper Canada, un organisme de bienfaisance basé à Toronto, les Canadiens à faible revenu et à revenu modeste devraient bénéficier d'un meilleur accès à du conseil financier, y compris une aide pour la production de leurs déclarations de revenus.

En réaction à une étude soutenant qu'Ottawa opte pour une stratégie risquée en continuant d'accumuler les déficits, le ministre fédéral des Finances, Bill Morneau, a fait valoir l'appui du Fonds monétaire international (FMI) à une approche du gouvernement libéral qui a entraîné une baisse du chômage et une augmentation des salaires.