olegdudko / 123rf

Dans sa lettre annuelle, Jamie Dimon a ainsi justifié le budget annuel de 600 millions de dollars américains (M$) de sa banque dans sa division de cybersécurité, qui emploie pas moins de 3000 spécialistes.

«Mais le marché est interconnecté, et nos ennemis sont ingénieux et sans relâche, alors tous doivent être vigilants», a-t-il écrit, rapporte Yahoo.