Accueil Dossiers Magazines Guide FNB 2018 Nouvelles voies vers les actifs alternatifs

Nouvelles voies vers les actifs alternatifs

GUIDE FNB 2018 – Pendant longtemps, la plupart des clients n’ont pas eu accès aux outils de placements alternatifs. Ce n’est plus le cas.

  • Par : Megan Harman
  • Source : Finance et Investissement
  • 27 avril 2018 24 novembre 2018
  • 00:00

Il n’a pas été facile pour l’investisseur particulier moyen d’être exposé aux catégories d’actifs alternatifs. Car, en général, les fonds de couverture, les fonds de placement privé, les contrats à terme gérés et autres placements alternatifs ont été réservés aux investisseurs qualifiés et institutionnels. Cependant les fonds négociés en Bourse (FNB) ont tout changé.

Un nombre croissant de FNB – avec entre autres avantages leur liquidité et leurs frais plus bas – fournissent aux investisseurs particuliers une exposition à une large gamme de stratégies alternatives. Ceci débloque un vaste nouveau choix d’options de placement qui permettent une plus grande diversification d’actifs.

«Pour obtenir une vraie diversification, vous devez trouver des actifs qui n’ont aucune corrélation avec la Bourse ou le revenu fixe, dit Tim Pickering, président fondateur de Auspice Capital Advisors, à Calgary. Pour obtenir cette exposition, un FNB est un outil extrêmement efficace pour un investisseur. C’est rentable, transparent et liquide.»

L’expression «placements alternatifs» peut faire référence à une grande variété de placements. De manière générale, ce sont des placements autres que les placements traditionnels, comme les actions et les obligations, et ils fournissent des rendements non corrélés aux rendements de ces placements traditionnels.

Cette catégorie est composée de deux principaux éléments, selon Chris Romano, directeur de la recherche chez ETF Global, en Pennsylvanie : d’une part, les catégories d’actifs alternatifs, qui comprennent, entre autres, l’immobilier, les commodités et les devises, et d’autre part, les stratégies de placement alternatif, qui incluent des stratégies comme la vente à découvert, la vente d’options d’achat et la réplication de fonds de couverture, entre autres.

Pourtant, cette catégorie a peiné à gagner du terrain, même si une poignée de fournisseurs de FNB au Canada ont lancé des FNB qui offrent une exposition aux catégories d’actifs alternatifs et aux stratégies de placement.

«Les vrais produits alternatifs – les produits qui diversifient le risque et les rendements de votre portefeuille – ne sont pas fortement adoptés par l’ensemble des investisseurs particuliers, dit Jaime Purvis, premier vice-président chez FNB Horizons, à Toronto. Les investisseurs particuliers ont tendance à traquer les rendements, et ils sont plus à l’aise avec ce qui a bien fonctionné auparavant. C’est difficile de les amener à passer à des choses comme les fonds de couverture ou les contrats à terme.»

En fait, deux FNB alternatifs au Canada – le Canadian Natural Gas Index ETF de Auspice Capital Advisors et le Auspice Managed Futures Index ETF de Horizons – ont été fermés au mois de mars dernier parce que leur actif sous gestion était insuffisant.

Comme les FNB sont coûteux à gérer et à exploiter, il est crucial d’avoir un fort volume d’actifs, dit Tim Pickering : «Nous avons besoin de voir que la communauté du placement a adopté nos produits».

L’une des principales raisons pour lesquelles les produits alternatifs n’ont pas réussi à susciter l’intérêt au cours des dernières années, c’est que les Bourses ont relativement bien performé durant cette période. Par conséquent, les investisseurs n’ont pas été motivés à rechercher des options alternatives. Selon Jaime Purvis : «Dans un marché haussier, la plupart des gens ne pensent pas aux produits alternatifs».

Cependant, la volatilité a repris de l’ampleur ces derniers mois. Chris Romano dit qu’il remarque un intérêt croissant pour les stratégies de placement alternatif chez les investisseurs et les conseillers en services financiers : «À mesure que la volatilité augmente et que les gens s’inquiètent davantage de savoir combien de temps encore les marchés boursiers vont continuer à monter, vous allez voir plus d’intérêt et de besoin de produits de stratégie alternative».

Les placements alternatifs ont longtemps été populaires auprès des investisseurs institutionnels. Les investisseurs particuliers, toutefois, ont été découragés par le manque de liquidité, les exigences excessives de placement minimum, les frais élevés et la paperasserie considérable liés à ces produits. Cependant, en intégrant ces actifs sous un format FNB, ils deviennent facilement accessibles pour presque n’importe quel investisseur.

«Les FNB offrent une diversification efficace, ils sont faciles à utiliser, il n’y a pas de paperasse et il y a une liquidité intrajournalière, dit Jaime Purvis. Ça en fait le produit alternatif le plus facile à utiliser.»

À ce titre, Jaime Purvis indique un FNB offert par sa firme, le Horizons Morningstar Hedge Fund Index ETF, qui permet aux investisseurs d’être exposés à la performance d’un indice composé de 600 à 800 fonds de couverture représentant une vaste gamme de stratégies. Les fonds de couverture ont montré une faible corrélation aux stratégies de marché étendues et peuvent aider les investisseurs à réduire les risques de baisse.

Purpose Investments, de Toronto, offre également divers FNB alternatifs, dont le Purpose Real Asset ETF, le Purpose Tacticl Hedged Equity ETF, et le Purpose Muti-Strategy Market Neutral ETF.

Pour sa part, Auspice Capital Advisors se spécialise dans les FNB basés sur les commodités. Le Canadian Crude Index ETF, par exemple, recherche des résultats qui suivent la performance de l’indice Canadian Crude Excess Return Index. De tels FNB peuvent fournir des résultats supérieurs à ceux des fonds qui se spécialisent dans le secteur des ressources, dit Tim Pickering.

«Un titre d’une société de ressources a une très forte corrélation avec les marchés des actions et on est encore exposé à la Bourse», dit-il.

Par contre, l’achat d’un FNB basé sur les commodités offre une exposition directe au prix des commodités sous-jacentes, qui peuvent aider à protéger un portefeuille contre le risque d’inflation.

Les conseillers peuvent s’attendre à voir apparaître un plus grand nombre de FNB alternatifs, dit Chris Romano : «On constate beaucoup plus de développement de produits dans ce domaine».

Manchettes Dans Magazines

L’offre de FNB s’intensifie

GUIDE FNB 2018 - La croissance du marché stimule l'innovation, rendant l'offre diversifiée, mais plus complexe.

Ayez à l’œil les autres coûts

GUIDE FNB 2018 - Le ratio des frais de gestion ne dit pas tout.

Comprendre les FNB dans leurs moindres rouages

GUIDE FNB 2018 - Un conseiller doit bien examiner la structure et les attributs d'un fonds avant de l'offrir.

Extrapolations hasardeuses

GUIDE FNB 2018 - Parfois, un FNB peut être cher et peu diversifié.

Grands titres

Devenir le «conseiller de choix»

D'ici cinq ans, l'écrasante majorité des 65 ans et plus (soit 96 % !) devraient consolider leurs avoirs auprès d'un seul conseiller, signale Canada-Vie.

Financière Sun Life ajoute du talent stratégique au Québec

NOUVELLES DU MONDE - La Financière Sun Life a récemment accueilli un nouveau membre au sein de son équipe de direction en nommant Linda Melikian...

Assistez au gala du Top 25 et échangez avec les acteurs majeurs de l’industrie!

Finance et Investissement permettra à quatre conseillers de la relève d’assister à la 19e édition du gala du Top 25 de l’industrie financière du Québec.

Allocateurs d’actif : le CGE toujours en mode séduction

Plus de 125 personnes, dont 14 allocateurs d’actif, ont participé à la troisième édition de l’événement annuel d’introduction aux capitaux du Conseil des gestionnaires en...