Finance et investissement - Qui se ressemble s'assemble
Concours
 
See also Investment Executive Dimanche 22 octobre 2017 FINANCE ET INVESTISSEMENT en page d'accueil

Finance Investissement

Finance et Investissement.com

Qui se ressemble s'assemble

Envoyer à un ami

1
nouvelle vedette
gajus / 123RF Banque d'images

Les résultats du baromètre 2017 de l'assurance de Finance et Investissement sont clairs : les conseillers en sécurité financière sont globalement heureux de la qualité du service et de l'offre de produits des agents généraux avec lesquels ils font affaire.

Les conseillers étaient invités à répondre à ces questions : Avec quel agent général faites-vous le plus affaire et pourquoi ? ainsi que Quelles sont les principales forces et faiblesses de cet agent général ?

Les agents généraux ont été complimentés pour la qualité du service. «Être à l'écoute», la «proximité», la «rapidité du service», le «soutien», le «nombre de spécialistes», le «personnel compétent» et la «fiabilité» font partie des commentaires des conseillers.

La grande majorité des réponses ont un autre point en commun, soit la satisfaction par rapport à la diversité des produits et au nombre d'assureurs soutenus par les agents généraux. Les commentaires qui reviennent le plus souvent concernent la «diversité des compagnies», la «très bonne gamme de fonds», la «grande panoplie de produits» et la «grande offre de produits variés».

Ces qualités similaires ne veulent cependant pas dire que les agents généraux sont identiques quant à la qualité du service et la palette de produits et d'assureurs.

«Les agents généraux divergent les uns des autres. Je pense que les conseillers finissent toujours par trouver l'agent général qui leur convient. On dit souvent que les clients ressemblent à leurs conseillers. Il faudrait aussi dire que les agents généraux ressemblent à leurs conseillers !» souligne Robert Landry, ancien vice-président exécutif d'AXA Canada, maintenant consultant.

Il cite en exemple un conseiller au caractère très autonome. «Il serait malheureux chez un agent général qui aurait mis en place un haut niveau d'encadrement», dit-il.

De la même façon, un conseiller très ferré en assurance vie temporaire risquerait de ne pas se sentir chez lui auprès d'un agent général connu pour son expertise pointue en assurance vie universelle.

«Je pense que les conseillers finissent toujours par trouver les agents généraux qui leur conviennent en fonction de leur caractère, de leurs besoins et de leurs spécialités», ajoute Robert Landry.

C'est d'ailleurs ce que semble refléter le Baromètre 2017 de l'assurance.

Quatre agents généraux réagissent au sondage et soulèvent le voile sur leurs projets de développement concernant les services aux conseillers.

AURREA

Les bénéfices du programme de référencement arrivent en tête des commentaires des conseillers. «Le référencement, c'est dans notre ADN !» s'exclame Christian Laroche, président d'Aurrea Signature.

Il précise que le référencement est «au coeur de notre plan stratégique développé il y a 19 ans».

Cet automne, Aurrea augmentera son impact sur le Web avec le lancement de la plateforme de vente directe de Karma Assurance, un cabinet indépendant dans lequel l'agent général détient une participation minoritaire. Des conseillers salariés pourront répondre aux demandes des internautes. Les demandes plus complexes pourraient être dirigées vers les conseillers d'Aurrea.

Au cours de la dernière année, Aurrea a étoffé son équipe de soutien. «Nous avons embauché un vice-président et un directeur régional des ventes afin d'aller sur le terrain, vers les conseillers», précise Christian Laroche.

En 2017 et 2018, Aurrea développera ses activités en assurance collective. «On veut être plus proactif sur ce terrain-là», dit le président.

GROUPE CLOUTIER

Plusieurs conseillers interrogés font l'éloge des formations du Groupe Cloutier. «C'est l'une de nos forces. Nos formations couvrent les quatre secteurs : protection du vivant, assurance vie, assurance collective et investissement. Elles couvrent les grandes étapes du cheminement des conseillers, de l'arrivée dans la profession jusqu'à la maturité des conseillers de 15 ou 20 ans d'expérience spécialisés dans les clientèles haut de gamme», dit Michel Kirouac, vice-président et directeur général.

En 2017, l'agent général établi à Trois-Rivières a mis l'accent sur l'aide à l'utilisation des propositions électroniques. «Il y a eu des ateliers de formation et il y en aura d'autres. La transition à l'électronique n'est pas une évidence !» indique-t-il.

Un second chantier occupera le Groupe Cloutier : le traitement des nouvelles affaires. «Nous tentons continuellement d'améliorer les délais de traitement. Et nous faisons constamment des changements en ce sens», dit le vice-président et directeur général.

HORIZONS

La récente acquisition du Groupe Financier Horizons par l'assureur Great-West Lifeco ne devrait pas modifier sa grande force aux yeux des conseillers : le soutien aux ventes.

«Nous avons environ 35 personnes qui travaillent dans les opérations d'arrière-guichet en assurance, environ 25 directeurs et experts-conseils ainsi qu'une douzaine de spécialistes en conformité. Au Québec, Horizons emploie environ 120 personnes. Les fins de mois viennent vite !» dit le président pour la région du Québec, James McMahon.

En 2017, Horizons a conclu l'intégration, à l'échelle canadienne, de ses systèmes informatiques et téléphoniques. «Cela a exigé beaucoup d'énergie, puisque nous avions quatre logiciels différents d'arrière-guichet», précise-t-il.

Au cours des deux prochaines années, l'agent général oeuvrera à intégrer les informations électroniques des assureurs à son logiciel d'arrière-guichet. «Les propositions d'assurance et le suivi de l'en-vigueur devraient se faire électroniquement de façon naturelle. Mais, malheureusement, l'assurance de personnes se trouve à cet égard à l'âge de pierre !» constate James McMahon.

MICA

La «proactivité» de MICA Cabinets de services financiers en matière de conformité suscite les compliments des conseillers, ce qui ne surprend pas son président et chef de la direction, Gino Savard.

1