Des billets attirés vers un centre noir.
mikekiev / 123rf

L’éducation, notamment la rectification des idées erronées les plus répandues au sujet des FNB, est une part importante du mandat de l’Association canadienne des fonds négociés en Bourse (ACFNB). Pour créer une image plus exacte du rôle que les FNB jouent dans le contexte actuel de marché, il est temps de dissiper un vieux mythe pourtant toujours bien vivant : les FNB pourraient un jour provoquer un effondrement des marchés.

Cette croyance erronée trouve en partie son origine dans la croissance rapide des FNB en tant qu’instrument de placement accessible. À la fin de 2018, 155 G$ en actif étaient investis dans plus de 650 FNB cotés en bourse au Canada. Cette croissance se poursuit et nous croyons qu’il est de plus en plus important de s’assurer que les représentants et les investisseurs aient accès à l’information dont ils ont besoin pour prendre des décisions éclairées sur leurs portefeuilles.

Créé pour les clients les plus assoiffés de croissance.

Le Fonds BMO concentré d’actions mondiales offre un plus haut potentiel de croissance à long terme, mais avec moins de volatilité que le marché global.

En savoir plus

Cause ou conséquence?

Les FNB, comme les actions, sont soumis au marché. Lorsque des événements macroéconomiques, l’humeur des investisseurs ou d’autres facteurs provoquent des fluctuations du marché, les FNB évoluent avec lui. « Les FNB sont évalués en fonction de leurs portefeuilles sous-jacents, pas l’inverse, » explique Kevin Gopaul, président du conseil de l’ACFNB et chef, BMO Gestion mondiale d’actifs Canada.

Lorsque la volatilité du marché augmente, le volume de négociation de FNB a aussi tendance à augmenter. Certains observateurs ont donc pensé que les FNB génèrent de la volatilité et déforment le prix de leurs titres sous-jacents.

Pour déboulonner l’idée qu’un volume élevé de transactions similaires est la preuve que les FNB déforment les prix, WisdomTree fait la comparaison suivante : « Dire que les FNB sont à l’origine des biais comportementaux qui créent les bulles ou les distorsions sur le marché revient à dire que les sites de voyages sur Internet sont à l’origine des réservations de chambre d’hôtel ou de billet d’avion. Si vous préparez un voyage à Los Angeles, vous ferez des réservations, qu’Internet existe ou non. »

Obtenez gratuitement notre plus récent ebook « Incontournables FNB : petit guide à l’intention des conseillers », qui fait le tour de la question des fonds négociés en Bourse.

En d’autres termes, lorsque les prix des FNB fluctuent, cela doit être considéré comme un symptôme de la volatilité du marché et non comme sa cause.

Taille et structure

Même s’il est vrai que le marché des FNB est en croissance rapide dans le monde entier, il est toujours relativement petit par rapport à l’ensemble du marché des valeurs mobilières. Les FNB représentent 9,9 % de l’actif en fonds d’investissement au Canada et environ 5 % des marchés boursiers mondiaux. Les activités de négociation ont globalement augmenté puisque les FNB donnent aux investisseurs un accès facile et économique aux marchés financiers, cependant les achats et les ventes associées aux FNB ne représentent toujours qu’une fraction du marché total. Aujourd’hui, c’est le marché dans son ensemble qui dicte les prix et il continuera de le faire dans un avenir prévisible. Il est peu crédible d’exagérer la force des FNB et de suggérer qu’ils sont responsables de l’instabilité du marché.

Les marchés sont complexes, et comptent de nombreux joueurs et de nombreux mécanismes étroitement liés. Les krachs boursiers se sont produits avant l’invention des FNB et pendant la hausse de leur popularité. De la grande dépression, en passant par l’éclatement de la bulle technologique, jusqu’à la crise financière mondiale en 2008, l’histoire montre que le comportement humain est au cœur de chaque krach boursier. Aucun de ces événements n’a été provoqué par un seul facteur ou un type de titre.

Les FNB sont un instrument de placement qui permet d’acheter et de vendre des actions et des obligations. L’instrument de placement lui-même n’influence pas les fluctuations du marché dans son ensemble.

Points forts des FNB

Le mythe qui soutient que les FNB pourraient causer ou exacerber la volatilité du marché est réfuté par trois caractéristiques clés des FNB :

La transparence. Les FNB sont négociés en Bourse tout au long de la journée. Puisque le prix, et donc la confiance des investisseurs, est connu en tout temps, les FNB peuvent quelquefois refléter les chutes des cours avant qu’ils ne soient visibles pour un titre sous-jacent. Cela donne l’impression que les FNB provoquent le repli, mais ils ne font que refléter l’humeur du marché.

La liquidité. Lorsque le prix d’un FNB recule, les mainteneurs de marchés peuvent essayer de tirer parti de la différence de prix entre les parts d’un FNB et le prix de ses actifs sous-jacents en achetant les parts du FNB et en vendant les actifs sous-jacents. Cette opération est une réponse aux évolutions du marché, non sa cause. Cet arbitrage peut aussi accroître la liquidité et aider à freiner la volatilité des prix en faisant évoluer les prix des parts des FNB en tandem avec ceux de leurs titres sous-jacents.

La taille du marché. Le marché des FNB est en croissance rapide, mais il reste une part relativement petite de l’ensemble du marché. L’impact des FNB est bien inférieur à celui d’autres éléments du marché qui sont plus importants

Ce texte a été rédigé par l’ACFNB, en coordination avec Pat Dunwoody, directrice générale de l’ACFNB.

Abonnez-vous à Focus FNB, notre infolettre thématique sur les fonds négociés en Bourse (FNB).