Accueil Planification successorale

Mot-clé : Planification successorale

31 résultats trouvés
Un couple de personnes âgées face à une femme d'affaire.

ZONE EXPERTS - Le mot se prête au jeu pour faire autrement avec un fonds enregistré de revenu de retraite (FERR).

Le départ et la vie à la retraite réservent des surprises à bon nombre de préretraités québécois.

Un homme d'affaire sur un trait qui se divise en arbre de flèche. Il porte un gros signe de dollar qu'il tente de poser sur un des traits.

Le CELI est soumis à des règles différentes de celles qui s'appliquent au REER et au FERR.

Femme d'affaire tenant un sac de papier rempli d'argent alors qu'il y a une pluie de billets autour d'elle.

Plus de 11 billions de dollars d’actifs passeront des mains des investisseurs à valeur nette élevée (VNE) à leurs descendants au cours des dix prochaines années, affirme Global Data.

Un couple de personnes âgées face à une femme d'affaire.

FI RELÈVE – Faire une planification successorale est nécessaire dans un objectif de protection et de transmission du patrimoine.

Un bébé souriant dans une couverture.

FI RELÈVE – Évidemment, avoir un enfant, c’est d’abord un projet de vie, mais un tel événement vient avec de beaux défis financiers pour lesquels vos clients devraient se préparer.

Une guirlande de papier avec deux personnages se tenant la main, un ciseau les sépare.

FI RELÈVE - Votre client vous annonce qu’il redevient célibataire. Comment le guider durant cette étape délicate autant sur le plan émotif autant que financier ?

Raymond James s’est adressé aux autorités réglementaires québécoise afin d’établir une société de fiducie.

Réussir comme conseillère et veiller au bien-être financier de la clientèle féminine. Un ouvrage numérique gratuit à télécharger!

Les drapeaux du Canada et des États-Unis côte à côte

ZONE EXPERTS - Étant donné la proximité entre le Canada et les États-Unis, il arrive que des résidents du Canada au sens de la législation fiscale canadienne n’étant pas assujettis à l’impôt américain aient des enfants qui, eux, sont domiciliés aux États-Unis au sens de la législation fiscale américaine. Ou encore les enfants sont des citoyens américains, donc assujettis à l’impôt américain (« personnes américaines »).

  • Par : APFF
  • 6 février 2019 14 novembre 2019
  • 07:55