Accueil Gouvernement du Canada

Mot-clé : Gouvernement du Canada

48 résultats trouvés

Le premier budget du gouvernement minoritaire de Justin Trudeau portera une grande attention à l'environnement, ce qui devrait permettre d'obtenir l'appui de l'opposition pour que le budget soit adopté, selon le ministre des Finances, Bill Morneau.

Les dirigeants de banques canadiennes partageaient mardi leurs priorités pour la nouvelle année, après une année 2019 marquée par des licenciements, une augmentation du nombre de faillites et des rumeurs de récession imminente.

Comme promis, c'est une baisse d'impôts qui est le premier geste législatif posé par le gouvernement Trudeau.

Une photo du parlement d'Ottawa au coucher de soleil.

La hausse du plafond de la première tranche de revenus pour laquelle les clients ne paient pas d’impôt fédéral touchera le plus de clients.

Les propositions budgétaires relatives aux options et aux rentes pourraient voir une nouvelle vie.

Le gouvernement libéral de Justin Trudeau a cumulé un déficit budgétaire de 1,6 milliard de dollars (G$) au cours des quatre premiers mois de l'exercice en cours, les dépenses de programmes ayant augmenté de 9,5 % par rapport à la même période l'année précédente, selon les chiffres préliminaires dévoilés par le ministère des Finances.

Le plan du chef conservateur Andrew Sheer prévoit d’abolir la réforme Morneau, en facilitant des exemptions d’impôts pour les entrepreneurs.

Une flèche rouge se détachant d'un fonds rouge où on voyait une flèche blanche pointant vers le bas, mais un peu plus haute que la flèche rouge.

Le gouvernement fédéral a dévoilé mardi avoir cumulé un déficit budgétaire de 14 milliards de dollars (G$) pour son exercice 2018-19. Il s'agit d'un troisième manque à gagner de plus de 10 G$ en autant d'années.

L'économie a surpassé les prévisions en enregistrant une croissance annualisée de 3,7 % au deuxième trimestre, procurant au Canada sa meilleure performance trimestrielle en deux ans, a indiqué vendredi Statistique Canada.

Un régime public universel d'assurance-médicaments permettrait aux Canadiens d'épargner entre quatre et 11 milliards de dollars (G$) par année et améliorerait l'accessibilité aux médicaments pour l'ensemble de la population, mais il ne doit pas être calqué sur celui du Québec.