Accueil épargne

Mot-clé : épargne

22 résultats trouvés

ZONE EXPERTS - Le contact humain est plus que jamais important au sein des relations d’affaires et heureusement, la technologie brise les barrières de la distanciation sociale. Un coffre à outils numérique s’avère très utile, particulièrement en période d’incertitude.

Une tirelire posée sur un gros tas de billet.

Lorsqu’il s’agit d’investir leurs épargnes ou de les garder en liquidités, les Canadiens sont partagés.

Un homme d'affaire avec un pouce en l'air, un pouce vers le bas.

Bien que la majorité des Canadiens considèrent l’épargne comme leur principale priorité, moins de la moitié mettent de l’argent de côté.

Des silhouettes qui marchent derrière le mot Fintech et pleins de symboles représentants ce secteur.

Les promesses des fintechs sont tentantes, mais ces entreprises ne sont pas assez encadrées pour bien protéger les consommateurs, selon Option Consommateurs (OC).

Un homme riche à côté d'un homme pauvre.

L’inégalité d’accès au marché boursier aggrave l’écart entre les riches et les pauvres aux États-Unis.

Un couple assis à une table. La femme montre une feuille à l'homme et semble lui expliquer quelque chose.

Près du tiers des Québécois admettent ne pas comprendre la différence entre ces deux comptes d’épargne, selon un récent sondage de la Banque TD.

La situation financière des Québécois s’améliore encore.

Une femme tapotant sur une calculette., des papiers devant elle.

Pour la dixième année consécutive, le remboursement des dettes s’inscrit en tête des priorités financières de Canadiens en 2020 dans le sondage de la Banque CIBC.

Très en vogue à un moment, notamment dans les firmes de courtage de plein exercice, le passage aux comptes à honoraires semblait voué à s'opérer en un rien de temps chez les courtiers en épargne collective. Cette prévision ne s'est pas confirmée : le virage se fait beaucoup plus lentement que prévu. Voici quelques raisons qui l'expliquent.

Un homme d'affaire devant plusieurs tas de pièce. Ses doigts montent sur les tas qui sont de plus en plus haut.

En moyenne, les Canadiens détiennent plus de 28 000 $ dans leur compte.