Accueil Endettement

Mot-clé : Endettement

21 résultats trouvés
Une femme désespérée qui regarde une feuille. À côté d'elle on voit un portefeuille peu rempli et une calculette.

Le nombre de Canadiens qui sont à 200 $ ou moins de l’insolvabilité financière à la fin du mois a grimpé à 46 %, comparativement à 40 % au trimestre précédent, révèle un nouveau sondage.

Le ministre des Finances, Bill Morneau, a brossé un tableau rose de l'avenir économique du Canada mercredi, malgré les bouleversements diplomatiques et politiques dans le monde qui pourraient perturber le commerce mondial et nuire à la croissance au moment même le pays se prépare à se rendre aux urnes en octobre.

Homme d'affaire qui réfléchit devant un tourbillon

Le nombre de faillites au Canada est en hausse, a déclaré le gouverneur de la Banque du Canada cette semaine, et il s'attend à ce qu'elles augmentent davantage au fur et à mesure que la banque centrale relèvera ses taux d'intérêt.

Un homme d'affaire posant un doigt sur le signe pause.

ZONE EXPERTS – Tel que grandement anticipé, la Banque du Canada (BdC) a décidé de ne pas augmenter le taux directeur le 9 janvier dernier.

Inquiets du coût de la vie et de la faiblesse du dollar, la priorité 2019 des Canadiens est de rembourser leurs dettes.

L’année 2018 a encore offert un bon rendement, mais force est d’admettre que la reprise est moins synchronisée et certaines turbulences apparues sur le marché devraient se poursuivre en 2019 et même au-delà, selon Mercer.

Un homme d'affaire posant un doigt sur le signe pause.

ZONE EXPERTS - La Banque du Canada (BdC) a encore surpris le marché en décidant de ne pas augmenter le taux directeur le 5 décembre dernier. Cette décision était toutefois conforme avec nos anticipations.

Les Québécois dépensent en moyenne moins que les autres Canadiens en transport.

ZONE EXPERTS - Depuis juillet 2017, la Banque du Canada a augmenté le taux directeur cinq fois pour un total de 1.25%. Ces augmentations ont pour but de ralentir la croissance économique et empêcher des excès qui pourraient amener de l’inflation. Comme de fait, les emprunteurs doivent payer plus cher sur les emprunts de consommation (marges de crédit personnelles, prêts personnels, prêts de voiture, prêts étudiants), mais également sur leurs prêts hypothécaires à taux variable.

Payer ses dettes est la préoccupation principale de près du tiers des répondants (31 %) au sondage annuel de l'Institut québécois de planification financière (IQPF).