Entreprise : Réserve fédérale américaine

63 résultats trouvés
La Fed laisse les taux inchangés... jusqu'en décembre ?

PLANÈTE FINANCE – Les quatre anciens présidents encore en vie de la Réserve Fédérale américaine (Fed) ont publié une tribune commune soulignant l’importance d’une banque centrale détachée de toute considération politique.

Après un mois de juillet ensoleillé, le mois d’août, historiquement nuageux en Bourse, démarre plutôt mal.

Photo du bâtiment de la Réserve fédérale américaine

La Réserve fédérale des États-Unis (Fed) a abaissé ses principaux taux d'intérêt, mercredi, pour la première fois en plus d'une décennie

Une alarme allumée.

Un autre indicateur économique prédisant habituellement une récession vient de s’allumer aux États-Unis. L’indice d’activité nationale de la Fed de Chicago est négatif pour un septième mois consécutif.

Une photo du bâtiment à New York, New York Stock Exchange avec le drapeau patriote.

En brossant l’inventaire des forces positives et négatives actuelles touchant l’économie américaine, Placements Mackenzie estime que la croissance devrait se poursuivre quelque temps.

Photo du bâtiment de la Réserve fédérale américaine

Le président de la Réserve fédérale des États-Unis, Jerome Powell, a indiqué mercredi que la banque centrale pourrait réduire les taux d'intérêt vers la fin du mois pour la première fois depuis dix ans, en raison de l'affaiblissement de l'économie mondiale et de la hausse des tensions commerciales.

Un homme d'affaire arrachant un papier peint d'un ciel nuageux pour découvrir un ciel bleu et une plage.

ZONE EXPERTS - Depuis le début du mois de juin, nous assistons à une reprise à la hausse des marchés boursiers. La correction de plus de 6% qu’a connu la bourse américaine en mai a été annulée et les marchés affichent de nouveaux niveaux records en ce début juillet.

Les placements non traditionnels et l’ESG retiennent l'attention.

Le président américain Donald Trump continue d'attaquer le président de la Réserve fédérale, Jerome Powell, en affirmant que même s'il l'a « mis au monde », il aimerait maintenant le remplacer par Mario Draghi, le président de la Banque centrale européenne.

Le président Donald Trump

Le président américain Donald Trump a repris ses efforts pour exercer de la pression sur la banque centrale américaine, affirmant que les marchés boursiers et la croissance économique seraient bien plus vigoureux si ce n'était de ses décisions.