gearstd / 123rf

Selon les dernières données de l’Investment Company Institute (ICI), les frais de gestion moyens des fonds communs de placement (FCP) d’actions sont passés de 1,04 % en 1996 à 0,59 % en 2017, soit une baisse de 43 %. Pendant cette période, la baisse a atteint 42 % chez les fonds communs obligataires et 26 % chez les fonds dit hybrides. Par fonds hybrides, ICI entend les fonds composés d’actions, d’obligations et de stratégies alternatives.

Les frais de gestion, tels que calculés par l’ICI, sont pondérés en fonction des actifs.

Créés pour vos clients du type « je veux du revenu ».

Les fonds d’investissement et les FNB BMO vente d’options d’achat couvertes offrent à vos clients des options de revenu lorsque c’est une priorité.

En savoir plus

En 2017, la glissade s’est poursuivie. Les frais de gestion moyens des FCP d’actions ont diminué de quatre points de base par rapport à 2016. Ceux des FCP hybrides et des FCP obligataires ont cédé trois points de base. Exception qui confirme la règle, les frais de gestion moyens des FCP de marché monétaire ont grimpé d’un point de base.

L’ICI identifie trois principaux facteurs expliquant la tendance à la baisse des frais de gestion, à commencer par les économies d’échelle. Ainsi, lors de la crise financière de 2007-2009, les frais de gestion des FCP d’actions américaines ont augmenté en raison de la baisse significative de l’actif sous gestion.

Le second facteur réside dans la popularité des fonds négociés en Bourse (FNB) et les préférences des investisseurs envers les produits moins coûteux. Dans ce cas-ci, il peut y avoir déplacement d’actif de produits plus coûteux vers des produits moins coûteux, le tout à l’intérieur de la même catégorie.

Finalement, la montée des classes de fonds sans commissions (no load) joue également un certain rôle étant donné que ces classes « tendent à avoir des frais plus bas que la moyenne ».

Préférences des investisseurs

L’étude de l’ICI procure d’intéressantes statistiques illustrant le déplacement des ventes et des actifs en fonction des coûts.

Ainsi, le déplacement d’actif vers des fonds moins coûteux rend compte de 78 % de la baisse des quatre points de base des FCP d’actions en 2017 par rapport à 2016. Par déplacement d’actif, l’ICI entend notamment la réallocation d’actif vers des fonds à bas coûts et la fermeture de fonds à frais élevés.

Autre exemple portant sur l’année 2017 : les seuls fonds activement gérés d’actions américaines ayant enregistré des entrées nettes sont ceux qui se rattachaient aux 5 % de fonds ayant les frais les moins élevés.

Où s’arrêtera la tendance à la diminution des frais de gestion? Telle est l’une des principales questions que se posent les manufacturiers de fonds en 2019.