jackf / 123rf

Cette priorité financière est suivie par le paiement des factures et le fait de joindre les deux bouts (14 %), par l’envie d’augmenter les avoirs (12 %) et d’épargner pour les vacances (7 %) et la retraite (6 %).

Parmi les répondants au sondage, seuls 28 % disent n’avoir aucune dette à leur actif, tandis que 29 % avouent avoir contracté de nouvelles dettes au cours de l’année passée, invoquant comme raison principale les dépenses quotidiennes (34 %), l’achat d’un nouveau véhicule (24 %) et des paiements pour des réparations ou des rénovations résidentielles (20 %).

Tiré de finance-investissement.com