Les FNB continuent de se multiplier, offrant aux investisseurs plus d’options pour atteindre leurs objectifs de placement, alors qu’ils découvrent les plus récentes innovations et idées sur le marché des FNB.

L’achat de titres ou de fonds d’investissement américains individuels n’est pas la seule façon pour les investisseurs d’être actifs sur les marchés américains. Daniel Stanley, directeur général – Fonds négociés en bourse BMO, présente les avantages que comporte l’achat d’un FNB canadien.

À quel point est-il important de détenir des actifs américains?

M. Stanley : Tous les portefeuilles devraient avoir une exposition à l’économie américaine, qui est la plus dynamique au monde. Une des façons de le faire consiste à acheter des parts d’un FNB lié à l’indice S&P 500. Si vous êtes optimiste, vous pouvez prendre une position tactique et, puisque les FNB comportent de faibles coûts, vous pouvez aussi les détenir en tant que position stratégique à long terme.

Quels sont les choix possibles?

M. Stanley : Vous pouvez mettre en oeuvre votre répartition de l’actif au moyen d’un FNB lié à l’indice S&P 500, plus général. Ou, si vous avez une opinion bien arrêtée sur les styles de placement qui se comporteront le mieux, vous pouvez utiliser un FNB bêta avancé pour obtenir votre exposition. Par exemple, vous pouvez acheter un FNB qui ne vous apportera qu’une exposition à des actions à faible volatilité ou à des titres de valeur.

Les investisseurs sont-ils exposés au risque de change?

M. Stanley : Lorsque vous achetez un titre américain, la conversion de dollars canadiens en dollars américains génère un coût et un risque supplémentaires. Si le dollar américain recule, les gains sur
le titre pourraient être perdus ou les pertes pourraient être exacerbées au moment de la reconversion des dollars américains en dollars canadiens. L’achat de parts du FINB BMO S&P 500 libellé en dollars canadiens vous permet d’épargner le coût de conversion de la devise. Vous avez ensuite un choix supplémentaire à faire : couvrir la devise ou non.

Ces FNB donnent-ils lieu à une imposition américaine?

M. Stanley : Nos produits sont des fiducies domiciliées au Canada, ce qui signifie qu’ils ne relèvent pas des autorités fiscales américaines.

Quels sont les autres commentaires des investisseurs?

M. Stanley : Il est compliqué et cher de faire ses propres recherches, ou de payer un gestionnaire de portefeuille actif pour essayer de choisir tous les ans les titres gagnants du marché boursier américain. En achetant un FNB à gestion passive, vous bénéficiez d’une exposition au marché tout en évitant la complexité et les coûts.

D’autres conseils opportuns de BMO Gestion d’actifs sur les FNB seront publiés dans les numéros
de mai, septembre et octobre des bulletins Investment Executive et Finance et investissement.

Les placements dans des fonds négociés en bourse peuvent comporter des frais de courtage, des frais de gestion et d’autres frais (le cas échéant). Veuillez consulter l’aperçu du FNB ou le prospectus avant d’investir. Les fonds négociés en bourse ne sont pas garantis, leur valeur fluctue fréquemment et leur rendement passé n’est pas indicatif de leur rendement futur.

Pour connaître les risques liés à un placement dans les FNB BMO, veuillez consulter les risques spécifiques énoncés dans le prospectus. Les FNB BMO et la série FNB s’échangent comme des actions, peuvent se négocier à escompte à leur valeur liquidative et leur valeur marchande fluctue, ce qui peut augmenter le risque de perte. Les distributions ne sont pas garanties et sont susceptibles d’être changées ou éliminées.

Les FNB BMO sont gérés par BMO Gestion d’actifs inc., une société de gestion de fonds d’investissement et de gestion de portefeuille et une entité juridique distincte de la Banque de Montréal.
MD/MC Marque de commerce déposée/marque de commerce de la Banque de Montréal, utilisée sous licence.