Finance et investissement - Ni épargne, ni placements, ni conseiller
Concours
 
See also Investment Executive Vendredi 15 décembre 2017 FINANCE ET INVESTISSEMENT en page d'accueil

Finance Investissement

Finance et Investissement.com

Ni épargne, ni placements, ni conseiller

Envoyer à un ami

nouvelle vedette
jpgon / 123rf

Le tiers des Canadiens n'ont ni épargne, ni placements mis de côté en prévision de l'avenir, selon l'enquête d'Innovative Research Group mené à la demande des Autorités canadiennes en valeurs mobilières (ACVM).


L'Indice ACVM des investisseurs 2017 indique également que près de six répondants sur 10 (58 %) n'ont pas de conseiller en services financiers.

Précisément, ce sont 31 % des répondants qui n'ont ni épargne, ni placements mis de côté en prévision de l'avenir. Dans la catégorie des 18 à 24 ans, ce nombre grimpe à près de la moitié, ou 46 %. En comparaison, chez les répondants âgés de plus de 65 ans, le quart de ceux-ci ne détiennent aucune épargne ni placements mis de côté en prévision de l'avenir.

Parmi ceux qui ont des investissements, un cinquième (21 %) ont moins de 10 000 $ dans leur portefeuille. Le tiers de ces Canadiens détiennent plus de 100 000 $ dans leur portefeuille de placements

La connaissance financière, entre l'âge et le revenu

Les connaissances en investissement sont directement liées à la fois à l'âge et aux revenus du ménage, selon les résultats de l'enquête des ACVM.

En effet, les deux tiers des répondants âgés de 18 à 24 ans ont répondu correctement à moins de la moitié des questions déterminant l'indice des connaissances en investissement, comparativement à 39 % pour la tranche des 65 ans et plus.

Cette disposition est similaire lorsque l'on divise les répondants par leurs revenus. Plus les revenus d'un ménage sont élevés, plus les connaissances sont élevées.

Ainsi, près de quatre répondants sur 10 (38 %) ayant un revenu de ménage inférieur à 40 000 $ ont répondu correctement à plus de la moitié des questions, une proportion inverse par rapport aux répondants ayant des revenus supérieurs à 100 000 $, où les deux tiers ont obtenu un résultat similaire.

L'enquête de l'Innovative Research Group pour le compte des ACVM a été fait en ligne auprès de 7 721 Canadiens âgés de 18 ans ou plus. Il a été réalisé entre le 28 août et le 2 octobre 2017.

SUR LE MÊME SUJET Préparer votre client à épargner pour sa retraite - 17.10.16
La littératie financière contribue à fidéliser les clients - 17.08.01
Jeunes clients et robots-conseillers : l'importance de vulgariser - 17.10.01