Finance et investissement - Ces nouveaux FNB à gestion active de Mackenzie ont un air familier
Concours
 
See also Investment Executive Mardi 23 janvier 2018 FINANCE ET INVESTISSEMENT en page d'accueil

Finance Investissement

Finance et Investissement.com

Ces nouveaux FNB à gestion active de Mackenzie ont un air familier

Envoyer à un ami

nouvelle vedette
tzido /123rf

Les avoirs seront semblables mais non identiques à ceux des fonds communs gérés par les mêmes équipes


Les stratégies des trois fonds négociés en bourse de Mackenzie qui ont été lancés aujourd'hui à la bourse de Toronto sont semblables à celles de fonds communs existants de Mackenzie. Les équipes de placement responsables de la gestion de ces nouveaux FNB sont également les mêmes. Mais le porte-parole de Mackenzie a indiqué à Morningstar que ces FNB étaient des portefeuilles distincts et que leurs avoirs étaient différents de ceux des fonds communs qui leur ont servi de modèles.

Parmi ces nouveaux fonds, on trouve le FNB complémentarité de portefeuille Mackenzie (symbole : MPCF), qui regroupe plusieurs catégories d'actifs non traditionnelles dans un seul FNB. Géré activement par l'équipe des stratégies systématiques de Mackenzie dirigée par Rick Weed, le FNB complémentarité de portefeuille est conçu pour compléter les avoirs de base d'une personne qui investit dans des actions à plus grande capitalisation et des obligations de qualité supérieure.

Les pondérations des avoirs et du portefeuille varieront en fonction des modèles quantitatifs exclusifs du gestionnaire, qui incorporent des mesures fondamentales comme les évaluations, la robustesse et la qualité des bilans et le climat concurrentiel.

Parmi les catégories d'actifs non traditionnels pouvant être représentées dans ce fonds, il pourra y avoir des titres immobiliers et d'infrastructure, des actions à petite capitalisation, des obligations à rendement réel, des titres adossés à des actifs, des prêts syndiqués, des marchandises, des obligations à rendement élevé, et des créances et des actions des marchés émergents.

Selon le prospectus, une participation conséquente à ces catégories d'actifs sera obtenue en investissant dans d'autres fonds d'investissement, notamment des FNB. Le FNB complémentarité de portefeuille Mackenzie pourra aussi investir directement dans des devises étrangères, ou indirectement dans ces devises par le bais d'instruments dérivés.

La stratégie de placement de ce FNB sera semblable à celle du Fonds de stratégies alternatives diversifiées Mackenzie (421 millions $ d'actifs sous gestion), qui est géré par la même équipe et qui a a été lancé en octobre 2015.

Les deux autres FNB Mackenzie sont :

• Le FNB d'actions mondiales Mackenzie Ivy (symbole: MIVG), dont la stratégie est semblable à celle du Fonds d'actions étrangères Mackenzie Ivy. Autant le FNB que le fonds commun sont gérés par l'équipe de Mackenzie Ivy dirigée par Paul Musson, qui emploie un mélange des styles de croissance et de valeur pour sélectionner ses actions. Le processus de placement examine la croissance prévue, le positionnement face à la concurrence, la qualité de la direction, la rentabilité prévue et la situation financière. La rotation du portefeuille est souvent faible.

• Le FNB de revenu fixe à court terme canadien Mackenzie (symbole : MCSB), géré par l'équipe des titres à revenu fixe de Mackenzie dirigée par Steve Locke. Il investira principalement dans des titres de qualité supérieure émis par les gouvernements et organismes affiliés et par les sociétés. L'échéance moyenne pondérée du portefeuille devra être de cinq ans ou moins. Jusqu'à 15 % des actifs nets pourront être détenus dans des titres d'émetteurs de moins bonne qualité. La cote de crédit moyenne pondérée du portefeuille devra être d'au moins A-, selon la cote attribuée par l'organisme de cotation Dominion Bond Rating Service ou une cote équivalente attribuée par un autre organisme de cotation. Jusqu'à 40 % des actifs pourront être détenus dans des titres étrangers.

La stratégie de ce FNB est semblable à celle de son homologue le Fonds de revenu à court terme canadien Mackenzie, malgré quelques différences au niveau de contraintes de risque définies dans le prospectus, comme par exemple un contenu étranger plafonné à 30 % pour le fonds commun, soit 10 points de pourcentage de moins que pour le FNB.
 
SUR LE MÊME SUJET Mackenzie évite le couperet à la plupart des gestionnaires du Groupe Investors - 17.11.16
Groupe Investors et Placements Mackenzie : les deux marques vont continuer à opérer de façon distincte - 17.10.23
Regroupement dans la gestion de placements chez Investors et Mackenzie - 17.11.15