Accueil Taux directeur

Mot-clé : Taux directeur

60 résultats trouvés
Un taureau marchant sur le bord de l'eau. Son reflet est un ours.

ZONE EXPERTS – C’est maintenant une réalité! Les statistiques économiques publiées récemment démontrent clairement ce qu’on craignait depuis longtemps : l’économie canadienne a ralenti de façon importante!

La Réserve fédérale américaine a laissé son taux d'intérêt directeur inchangé mercredi et a indiqué qu'elle ne prévoyait aucune hausse de taux d'ici la fin de l'année, soulignant de manière spectaculaire son intention de « patienter » avant de procéder à toute nouvelle augmentation.

Un taux d'intérêt sur une balance, de l'autre côté il y a un signe de dollar.

Valeurs Mobilières TD s'attend à ce que la Banque du Canada maintienne son taux directeur à son niveau actuel jusqu'à la fin de l'année prochaine.

La Banque du Canada a décidé de laisser son taux directeur inchangé en raison d'un ralentissement économique plus marqué, qui, selon elle, laisse planer de l'incertitude quant à l'échéancier des prochaines hausses de taux.

une petite boule sur lequel on retrouve le drapeau du Canada à côté d'un signe de dollar

Le patron de la Banque du Canada estime que le taux directeur est suffisamment bas, à son niveau actuel de 1,75 %, pour avoir un effet stimulant sur l'économie.

Un homme d'affaire posant un doigt sur le signe pause.

La Réserve Fédérale (Fed) a annoncé qu’elle ferait désormais preuve de prudence et suivrait l’évolution des données économiques pour « ajuster » son taux directeur.

Un signe de taux rouge debout au milieu de nombreux signes de dollars couchés.

ZONE EXPERTS – Le chef de la Réserve Fédérale des États-Unis (Fed) a de nouveau fait preuve de transparence le 30 janvier dernier, évoquant clairement son intention de demeurer patient en matière de hausse du taux directeur. Il compte y recourir seulement dans le cas où l’économie montrerait des signes d’inflation ou de surchauffe. Ce qui n’est pas le cas présentement!

La Réserve fédérale des États-Unis a laissé son taux d'intérêt directeur inchangé, mercredi, et a signalé qu'il était possible qu'elle ne le modifie pas dans les prochains mois, étant donné les pressions économiques et la faiblesse de l'inflation.

un escargot grimpant sur une branche posée en diagonal

« Le plus gros risque pour les marchés, ça serait que les banques centrales fassent fi du ralentissement économique et montent leurs taux », affirme Vincent Delisle.

Le ministre des Finances, Bill Morneau, a brossé un tableau rose de l'avenir économique du Canada mercredi, malgré les bouleversements diplomatiques et politiques dans le monde qui pourraient perturber le commerce mondial et nuire à la croissance au moment même le pays se prépare à se rendre aux urnes en octobre.