Accueil rendements

Mot-clé : rendements

20 résultats trouvés
Image de la Caisse de dépôt et placement à Montréal.

Selon lui, la Caisse aurait pu encaisser une autre crise de l’ampleur de celle de 2008.

Deux mains, dans l'une il y a une ampoule éteinte, dans l'autre une ampoule allumée.

Une étude propose d’augmenter fortement la part d’obligations.

  • Par : Yan Barcelo
  • 23 novembre 2020 23 novembre 2020
  • 08:05
Un homme d'affaires avec un ordinateur assis sur un bloc jaune dans le ciel. On voit également un signe de dollar, dans une bulle derrière lui.

Les participants au Forum mondial de Toronto expliquent comment naviguer sur les marchés en temps de pandémie.

Un homme d'affaire mettant une pièce dans un pot de pièce. En transparence on voit des graphiques boursiers.

Les fonds alternatifs liquides obligataires ont plus d'outils pour générer du rendement.

  • Par : Yan Barcelo
  • 1 novembre 2020 30 octobre 2020
  • 00:55

Globalement, ils attendent un rendement moyen de 10,9 % au cours des cinq prochaines années.

Deux personnages tentant de redresser une flèche vers le haut.

Fondaction a annoncé jeudi avoir dégagé un rendement annuel de 3,6 % pour son exercice 2019-2020, tandis que la valeur de son action a grimpé à 12,59 $, en hausse de 44 cents par rapport à il y a un an.

Un homme d'affaire avec une plaquette sur un fonds de marché.

Alors que le marché des fonds négociés en Bourse (FNB) continue de prendre de l’expansion, le nombre et la diversité des indices offerts gagnent aussi en importance.

Le rééquilibrage ajoute de la valeur aux portefeuilles et il est très peu probable qu'un portefeuille composé d'une moitié d'actions et d'une moitié d'obligations perde plus de 10 % sur une période de trois ans.

Image de la Caisse de dépôt et placement à Montréal.

La Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ), qui s'attend à ce que la prochaine décennie soit plus « exigeante », a affiché un rendement de 10,4 % l'an dernier, ce qui est légèrement inférieur à son indice de référence dont elle se sert afin de comparer sa performance.

Même si son économie ralentit, l’Asie demeure une région attrayante pour les investisseurs par rapport aux autres marchés émergents, estime Gestion de placements Manuvie dans son rapport semestriel Connaissances mondiales.