Accueil gestionnaires émergents

Mot-clé : gestionnaires émergents

17 résultats trouvés
Une main d'homme d'affaires levant une boule représentant un dollar pour qu'elle frappe d'autres boules.

Le programme reçoit 110 M$ pour le développement des gestionnaires de fonds émergents.

Quatre hommes d'affaires autour de trois pièce de puzzle, songeant à une fusion.

Cette transaction fait suite à sa fusion avec Gestion de Portefeuille Landry en novembre dernier.

Une photo portrait de Louis Allard.

FI RELÈVE - « Favoriser ainsi l’expertise locale contribue à bâtir une industrie forte à Montréal et à retenir ici les jeunes de talent formés dans nos excellentes universités », souligne Caroline Allard, vice-présidente chez Allard, Allard & associés, en évoquant la série de profils de gestionnaires de portefeuille présenté par le Conseil des gestionnaires émergents (CGE).      

FI RELÈVE- C’est en 2010 que Martin Lalonde a lancé sa firme de gestion de portefeuille, Rivemont, après quelques années avec une firme canadienne de fusions et acquisitions, où il a perfectionné ses compétences pour la négociation.

Quatre bras d'hommes d'affaire qui mettent ensemble deux pièces de puzzle.

L’actif sous gestion combiné atteindra plus de 400 M$.

Un dessin de main qui dit au revoir.

PLANÈTE FINANCE - Le California Public Employees' Retirement System (CalPERS) a réduit drastiquement les allocations pour ses gestionnaires d'actions traditionnels et émergents et a licencié la plupart de ses 22 employés, pour n’en garder que quatre.

Deux hommes d'affaire se serrant la main

NOUVELLES DU MONDE - Charles Gagné est maintenant chef des opérations d'Hexavest.

Une main choisissant un petit bonhomme parmi une rangée de petits bonhommes bleus.

Gestion d’actifs Lester gérera le Fonds d'obligations canadiennes LAM dans le cadre du Programme des gestionnaires en émergence du Québec (PGEQ).

Pierre Marcoux et Stéphane Corriveau

TOP 25 2018 – Lorsque nous avons créé la firme, nous voulions avoir du succès financier, aider nos clients et redonner à la communauté, signale Stéphane Corriveau, président et directeur principal d’AlphaFixe Capital. Lors d’un entretien mené dans le cadre de la conception du cahier du Top 25 de l’industrie financière du Québec, il a développé sur ces thèmes.

La guerre des frais de gestion a fait une autre victime. Fin décembre, Ipsol Capital a annoncé à sa clientèle que la firme allait fermer ses portes en février.