Accueil Valeurs mobilières Desjardins

Entreprise : Valeurs mobilières Desjardins

10 résultats trouvés
Deux personnes se serrant la main.

NOUVELLES DU MONDE – Luc Gibelleau quitte son poste de gestionnaire de portefeuille sectoriel dans l’équipe d’actions canadiennes de Desjardins Gestion internationale d’actifs (DGIA).

Un homme qui utilise une gomme pour effacer un trait de crayon sur une feuille de papier blanc

Une majorité de conseillers en placement approuvent la décision des Autorités canadiennes en valeurs mobilières (ACVM) d’interdire, d’ici la fin de 2021, les titres honorifiques, tels que vice-président et premier vice-président, n’ayant aucun lien avec leurs rôles véritables.

À la fin d'octobre dernier, l'arrivée en poste de Marjorie Minet, vice-présidente, Services-conseils en gestion de patrimoine, au Mouvement Desjardins, ne s'est pas faite dans des conditions faciles.

Pleins de pouce vers le bas et au milieu, un homme d'affaire pas content.

L'Indice FI a reculé pour quatre firmes sur les sept évaluées.

Les conseillers en cherchent.

Or, les conseillers restent critiques.

Quatre personnes autour d'une table avec pleins de graphiques financiers devant elles.

Plusieurs facettes de notre vie ont été chamboulées depuis le début de la crise du coronavirus. Parmi celles-ci, l’état des marchés et ses répercussions sur le bien-être financier de la population. Pendant cette révision brutale imposée à tous les investisseurs, la question principale demeure : quelle est la meilleure stratégie à adopter?

Une femme aux ongles jaunes qui tient une petite tête de licorne en plomb.

Certaines ont connu de difficiles débuts en Bourse récemment.

Un homme d'affaire tapant sur son clavier de téléphone pour passer un appel.

Les dernières semaines ont été particulièrement intenses pour les conseillers et leurs dirigeants de Valeurs mobilières Desjardins. 

Plusieurs hommes et femmes d'affaires qui font un puzzle colorés.

Les récents changements à la direction de Valeurs mobilières Desjardins (VMD) amplifient le vent d'incertitude qui souffle chez ce courtier depuis 2019. Cela n'aide pas à apaiser l'inquiétude des conseillers en placement de VMD.