Accueil MICA Cabinets de services financiers

Entreprise : MICA Cabinets de services financiers

24 résultats trouvés
Deux petits personnages un avec une ampoule au-dessus de la tête et l'autre semblant lui dire qu'il s'agit d'une mauvaise idée.

Même si elle plaît à plusieurs responsables de la conformité.

Même si un conseiller en sécurité financière partagera sa responsabilité professionnelle avec un cabinet lors de la vente d’assurance en ligne, celle-ci demeurera.

CONFLIT D’INTÉRÊTS - Les membres de l’industrie financière ne sont pas unanimes quant à l’encadrement qu’on devrait imposer aux conflits d’intérêts découlant des mécanismes de rémunération des conseillers et des mesures incitatives internes.

CONFLIT D'INTÉRÊTS - Plusieurs membres de l’industrie financière s’opposent vivement aux mesures réglementaires proposées par les Autorités canadiennes en valeurs mobilières (ACVM) pour encadrer les ententes de recommandations de clients, qu’elles désignent comme les ententes d’indication de clients.

CONNAISSANCE DU PRODUIT - Les obligations proposées par les Autorités canadiennes en valeurs mobilières (ACVM) en matière de connaissance du produit sont irréalistes, coûteuses et imposent un fardeau non nécessaire aux firmes et aux représentants.

Un homme d'affaire avec une calculette à un bureau sur lequel sont posés des documents.

RELÈVE ET RETRAITE DES CONSEILLERS - Le prix de vente d’un bloc d’affaires d’un conseiller résulte souvent d’un bras de fer entre le vendeur et l’acheteur, lequel est actuellement à l’avantage du vendeur. Chose certaine, la qualité du bloc a une influence certaine sur ce prix.

AJOUTS - Un regroupement de courtiers en épargne collective demande aux différents partis politiques provinciaux de clarifier leur position sur la proposition des Autorités canadiennes en valeurs mobilières (ACVM) d’éliminer les fonds d’investissement à frais d’acquisition reportés (FAR).

NOUVELLES DU MONDE – La Chambre de la sécurité financière (CSF) annonce l’élection de trois administrateurs au sein de son conseil d’administration (C.A.).

RELÈVE ET RETRAITE DES CONSEILLERS - Les départs à la retraite progressifs de conseillers peuvent être vus comme une menace ou, au contraire, comme une opportunité par les firmes.

RELÈVE ET RETRAITE DES CONSEILLERS - La majorité des conseillers veulent réduire progressivement leur activité plutôt que de partir à la retraite du jour au lendemain. Avoir plus de temps pour leurs loisirs, transférer leur clientèle en douceur, les motivations sont diverses. Leurs façons de s’organiser aussi.