L’ACCVM appelle les Autorités canadiennes en valeurs mobilières (ACVM) à mettre fin à la négociation illégale d’options binaires afin de protéger les investisseurs de détail. Dans la foulée de la récente présentation par les ACVM d’un projet de règles visant à mettre fin aux activités illégales d’exécution des opérations sur options binaires pour le compte de clients de détail, l’ACCVM « croit que ces règles seront inefficaces, étant donné que les criminels sont peu susceptibles de s’y plier ».
Pour cette raison, l’ACCVM estime que les organismes de réglementation du Canada devraient plutôt envisager la possibilité d’autoriser les sociétés membres de l’OCRCVM à offrir des services de négociation des options binaires, afin de garantir aux investisseurs de détail intéressés par ce type de produit, un accès aux renseignements sur les produits et les risques qu’ils comportent.
« Un tel encadrement éliminerait également le potentiel de fraude », affirme l’ACCVM. L’Association rappelle que « les options binaires ne sont pas elles-mêmes le problème, mais que ce qui est en cause ici, c’est la négociation trompeuse et illégale de ces produits ». C’est pourquoi elle est d’avis que cette pratique doit être stoppée.

 

à obtenir auprès d’une société de courtage réglementée par l’OCRCVM tous les renseignements sur les produits et les risques considérables qu’ils comportent.